Déjà annoncée comme l’année de tous les records, à Princeville, 2018 se termine avec des investissements de 20,46 M$ et la construction de 63 unités d’habitation. Ces résultats éclipsent fortement les records précédents, soit celui de 57 nouvelles unités d’habitation en 2008 et l’autre de 18,7 M$ enregistré en 2015.

Forte performance du secteur résidentiel

Avec une telle performance de la construction domiciliaire, il n’est pas étonnant que le secteur résidentiel soit celui qui présente les résultats les plus élevés en 2018. À lui seul, avec 325 des 399 permis émis, il a généré des retombées légèrement supérieures à 11,34 M$.

Pas moins de 9 M$ reviennent uniquement aux nouvelles constructions. Par ailleurs, entre janvier et décembre 2018, il s’est construit 19 habitations unifamiliales et 24 jumelés. À cela s’ajoutent quatre immeubles à logements représentant un total de 20 autres unités d’habitation.

Résultats des autres secteurs

Si l’industrie de la construction a atteint un tel sommet au cours de l’année 2018, c’est aussi grâce aux autres secteurs d’activité. Du côté industriel, les investissements s’élèvent à 3,82 M$. Le secteur institutionnel et gouvernemental a généré des retombées de près de 2,9 M$. Ajoutons que les secteurs agricole et commercial présentent respectivement des investissements de 1,78 M$ et d’environ 613 000 $.

Coup d’œil sur le mois de décembre 2018

Comparativement à l’an dernier, le mois de décembre a été relativement tranquille en 2018. Le Service de l’urbanisme rapporte des investissements de 183 883 $. Les résultats atteignaient un peu plus de 2,24 M$ pour la même période en 2017, et ce, principalement grâce au secteur industriel dont les retombées s’élevaient à 2,11 M$. Comme ce fut le cas cette année, il n’y avait aucune nouvelle unité d’habitation pour le mois de décembre.