La MRC de L’Érable, par le biais de Développement économique de L’Érable, a été mandatée pour gérer le Fonds d’aide d’urgence pour les PME de L’Érable. Il s’agit d’une enveloppe de 668 000 $ disponible pour les entreprises du territoire.

Cette somme sera attribuée pour appuyer les entreprises qui font partie de la vitalité économique du territoire et pour leur offrir une pérennité.

Pour pallier le manque de liquidités des entreprises de L’Érable

L’aide octroyée, sous forme de prêt à un taux de 3 %, sera dédiée aux entreprises qui éprouvent des difficultés financières en raison de la COVID-19 et qui requièrent des liquidités pour un montant inférieur à 50 000 $.

Dans le cas des entreprises dont les besoins de liquidités seraient supérieurs à 50 000 $, elles  seront dirigées vers le programme PACTE d’Investissement Québec ou la BDC, par exemple. En fait, Développement économique de L’Érable souhaite orienter l’entreprise vers la meilleure mesure possible, celle qui répondra le mieux.

Pour les PME de tous les secteurs d’activités

Dans L’Érable, le Fonds d’aide d’urgence vise les petites et moyennes entreprises, de tous les secteurs d’activités, y compris les coopératives et les entreprises d’économie sociale ou organismes sans but lucratif réalisant des activités commerciales.

Rester en mouvement

« Lorsque le fonds de roulement d’une entreprise est insuffisant, sa situation financière devient rapidement précaire. Pour lui permettre de maintenir, consolider ou relancer ses activités, des nouvelles liquidités sont nécessaires. De cette façon, l’entreprise reste en mouvement et c’est ce qu’on doit rechercher avec le Fonds d’aide d’urgence », explique Nathalie Desjardins. commissaire industrielle, stratégie à l’investissement à Développement économique de L’Érable.

Accompagnement personnalisé pour toutes les entreprises

En cas de non-admissibilité au Fonds d’aide d’urgence pour les PME de L’Érable, une entreprise sera accompagnée d’une façon différente, mais certainement pas abandonnée, assure Mme Desjardins. « Actuellement, les mesures et les outils se multiplient et c’est souvent difficile de s’y retrouver. Nous allons prendre le temps de faire l’analyse des besoins et des difficultés et de trouver les meilleures avenues possibles. Nous avons l’avantage d’avoir un recul, ce qu’un entrepreneur n’a pas nécessairement, et nous sommes en lien direct avec un bon nombre de ressources et de partenaires, nous connaissons les programmes et les outils qui peuvent intervenir pour différentes problématiques », ajoute-t-elle.

Dans un premier temps, il serait judicieux pour une entreprise de vérifier d’abord son admissibilité au Fonds d’aide d’urgence pour les PME de L’Érable et s’assurer qu’il répond réellement aux besoins actuels de l’entreprise.

Pour obtenir plus d’information sur le Fonds et pour télécharger le formulaire, il suffit de se rendre sur : http://www.erable.ca/aide_urgence_PME

La création du Fonds d’aide d’urgence pour les PME de L’Érable découle de l’annonce du gouvernement du Québec du 3 avril dernier dans laquelle il annonçait 150 M$ supplémentaires pour les entreprises.