La 43e édition du Tournoi provincial Bantam-Midget Desjardins de Princeville a pris fin, dimanche dernier. Au terme de la deuxième phase, qui s’est amorcée le 17 janvier 2019, deux équipes ont mérité les honneurs parmi les 16 formations inscrites dans les classes Midget A et B.

Dans la catégorie Midget B, le Turmel de Lac-Mégantic a signé un gain de 4 à 3 contre le Phoenix de Sherbrooke. Deux joueurs de la formation de Lac-Mégantic se sont particulièrement illustrés durant le tournoi. Le titre du meilleur gardien a été remis à Mathieu Lapierre (moyenne de 1.00 en deux matchs). Pour sa part, Félix Lapierre a été nommé meilleur joueur offensif avec sa récolte de sept buts et deux assistances. Ajoutons qu’un joueur du Phoenix de Sherbrooke, Anthony Proulx, a été désigné meilleur joueur défensif.

La finale Midget A a été remportée par les Tigres 1 de Victoriaville. L’équipe Victoriavilloise a gagné par la marque de 2 à 1 contre les Seigneurs de Boucherville. Le titre de meilleur gardien est revenu à Samuel Fortier (moyenne de 1.00 en cinq matchs). Anthony Bélanger des Tigres 1 a été nommé à titre de meilleur joueur offensif avec ses quatre buts et cinq assistances. Quant au meilleur joueur défensif, il s’agit de Jérémie Lajoie des Seigneurs de Boucherville.

En ce qui concerne les équipes locales, elles ont toutes deux perdues contre les champions du tournoi. Le Titan Midget B s’est incliné en demi-finale par la marque de 4 à 1 contre le Turmel de Lac-Mégantic. Les Capitales Midget A ont perdu 4 à 1 face aux Tigres 1 de Victoriaville.

Malgré la tempête du dimanche 20 janvier, plus de 2 500 personnes sont venus encourager leurs équipes respectives durant la deuxième phase du tournoi. La direction du tournoi tient à remercier, une fois de plus, tous les bénévoles qui ont contribué à la réussite de la 43e édition.

Bien entendu, le tournoi a lieu grâce à la collaboration des partenaires financiers, dont Desjardins qui est fidèle à l’événement depuis ses tout débuts il y a 43 ans. L’organisation tient aussi à souligner l’excellent travail des arbitres et chronométreurs qui ont été à l’oeuvre durant les deux fins de semaines du tournoi.