TOP

Brûlage de feuilles mortes : C’est non!

Les feuilles mortes qui tomberont sous peu pourraient faciliter la perte de contrôle des incendies, surtout si l’automne est à la hauteur de l’été 2018 que nous avons connu.

Chaque automne, les pompiers municipaux et la SOPFEU interviennent sur 5 incendies allumés par la perte de contrôle d’un brûlage.

Le vent a facilement de l’emprise sur les feuilles mortes. En plus de les assécher, il les fait voyager d’un endroit à un autre. Situation qui, lors d’un brûlage, pourrait entraîner des dommages, oui à la forêt, mais aussi à des résidences ou à d’autres biens. C’est pourquoi la SOPFEU recommande à la population d’éviter le brûlage et d’opter pour des solutions écologiques comme le compostage, la tonte des feuilles mortes ou encore la cueillette des résidus verts.

Source : SOPFEU