Les élus et les intervenants économiques et communautaires de la MRC de l’Érable ont créé une cellule de crise afin de faire face aux conséquences locales de la pandémie du Covid19.

C’est ainsi que Luc Berthold, député de Mégantic-L’Érable, Éric Lefebvre, député d’Arthabaska, Jocelyn Bédard, préfet de la MRC de l’Érable, Mario Fortin, maire de Plessisville, Gilles Fortier maire de Princeville, Stéphanie Allard, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable, Denis Beaudoin, commissaire au développement économique de Plessisville, Nathalie Desjardins, Commissaire industrielle développement économique de l’Érable, Valérye Bédard, Directrice générale d’ORAPÉ ont fait le point aujourd’hui lors d’un appel conférence. Chacun des élus et des organismes présents ont discuté des mesures adoptées par leur organisation respective.

Les impacts sociaux et économiques auxquels seront confrontés les citoyens et citoyennes de la MRC de l’Érable seront majeurs, et la coordination de tous sera nécessaire pour répondre aux différentes demandes qui surgiront au cours des prochaines semaines.

C’est la raison pour laquelle les acteurs régionaux sont convenu d’établir un canal de communication permanent qui leur permettra de travailler en étroite collaboration. Ainsi, chacun sera en mesure de référer les demandes aux bons endroits, pour faciliter la vie des gens qui auront besoin d’aide.

Cette mobilisation régionale permettra d’assurer une meilleure réponse aux préoccupations, aux questions ou encore aux craintes non seulement de la population, mais également de l’ensemble des organismes et entreprises de la MRC de l’Érable.
Lors de cette rencontre, tous ont rappelé l’importance de suivre les directives de santé publique, notamment que les gens de soixante-dix ans et plus demeurent à la maison, d’éviter les déplacements inutiles, de confinement pour les voyageurs de retour au pays et de mesures de distanciation sociale. Ils ont aussi insisté sur le fait que la meilleure façon d’encourager les commerces locaux est d’acheter chez-nous.

Les participants se réuniront au besoin pour faire face à l’évolution rapide de la situation au pays.