La séance ordinaire du conseil municipal du 14 septembre 2020 de la Ville de Princeville se déroulait devant public à la caserne incendie Clément-Béchard. Parmi tous les dossiers traités, il a été question de la réglementation visant à respecter les exigences de la Stratégie québécoise d’économie d’eau potable.

Suite à un avis de motion, le Règlement modifiant le règlement no 2019-359 concernant les compteurs d’eau a été déposé. La réglementation devant être adoptée à une séance ultérieure permettra à la Ville de débuter l’implantation des compteurs d’eau au cours de l’année 2021.

La Ville prévoit implanter 60 compteurs d’eau dans des résidences, sur une base volontaire, et ce, uniquement afin de collecter des données pour l’instant. Comme le prévoit le règlement, les compteurs d’eau seront implantés dans toutes les industries, commerces et institutions en opération sur le territoire de la Ville. À ce sujet, il faut rappeler que les industries, commerces et institutions les plus importants paient déjà une taxe pour l’utilisation de l’eau et que les compteurs d’eau auront peu ou pas du tout d’influence sur leurs comptes de taxes à venir.

Autres sujets traités

Tel qu’exigé par le ministère de l’Environnement, la Ville fera appel à une firme en ingénierie pour une étude de la gestion des neiges usées. Le mandat d’une valeur de 7 500 $, plus les taxes applicables, a été confié à Exp. Cette somme sera prise à même la réserve pour le dépôt de neiges usées.

Les élus ont autorisé le paiement de 6 000 $ pour la finition du projet d’agrandissement du skatepark du Parc Multisports. Ce montant provient de la réserve du Programme Action Famille-Jeunesse.

La Ville procèdera à l’achat et à l’installation de huit luminaires pour les nouvelles rues du développement La-Fontaine. Il s’agit d’une dépense approximative de 5 500 $, taxes en sus, puisée dans la réserve budgétaire prévue pour le développement domiciliaire.

Ayant reçu une seule demande en ce sens, la Ville a accordé un permis de ramonage pour la saison 2020-2021 à Ramonage Hébert.

La Ville a confirmé le renouvellement de son adhésion au programme Fleurons du Québec pour la période 2021-2023.

Après la lecture d’un avis de motion, le projet de règlement modifiant le règlement 2011-190 sur les permis et certificats a été déposé. Cette modification a pour objectif de relâcher les obligations en matière de certificat de conformité en matière d’architecture et d’ingénierie.

Le conseil municipal a confirmé les aides financières suivantes :

  • 5 000 $ au Partage St-Eusèbe;
  • 500 $ au Centre local de déficience intellectuel (CLDI) de L’Érable;
  • 250 $ pour la campagne de financement Procure 2020.

Mentionnons finalement que l’organisme Droits Devant/Érable aura encore une gratuité de salle pour les cliniques d’impôts à venir. Celles-ci se tiendront à la salle de la bibliothèque Madeleine-Bélanger.