C’est avec enthousiasme que la Ville de Princeville a accueilli, dernièrement, le classement des localités selon l’indice de vitalité économique de 2016. Publié par l’Institut de la statistique du Québec, ce classement place la Ville bonne première de la MRC de L’Érable et au 9e rang des localités de la région du Centre-du-Québec.

Pour déterminer cet indice, l’ISQ se base sur trois variables, soit le taux de travailleurs âgés de 25 à 64 ans, le revenu total médian des particuliers de 18 ans et plus ainsi que le taux d’accroissement annuel moyen de la population sur cinq ans. Le rapport sur la méthodologie de l’étude indique que ces trois éléments présentent une dimension de la vitalité des municipalités québécoise, en l’occurrence le marché du travail, le niveau de vie et la dynamique démographique.

Une évolution remarquable entre 2002 et 2016

En 2016, Princeville présentait un indice de vitalité économique de 5,90. Le revenu total médian des particuliers de 18 ans et plus était de 31 044 $. Le taux de travailleurs des 25 à 64 ans atteignait 80,3 % et le taux d’accroissement annuel moyen de la population sur cinq ans s’élevait à 9,1 %.

C’est toute une évolution pour la Ville de Princeville, en comparaison avec les données cumulées par l’ISQ pour l’année 2002. À l’époque, l’indice de vitalité économique de la Ville était de 0,15. Cela plaçait Princeville au 41e rang parmi les municipalités du Centre-du-Québec. Le revenu total média des particuliers de 18 ans et plus se situait à 19 728 $ tandis que le taux de travailleurs des 25 à 64 ans était de 75,1 %. La Ville affichait alors un taux d’accroissement annuel moyen de -13,2 %.

Un tel revirement de situation s’explique, entre autres, par la hausse de la population connue par Princeville au fil des ans. En 2002, 5 787 personnes résidaient à Princeville. Le cap des 6000 habitants était franchi en 2016.