Le dimanche 5 mai 2019 marquera la 8e Journée mondiale de sensibilisation à l’hypertension artérielle pulmonaire. En hissant le drapeau de l’hypertension pulmonaire au mât de l’hôtel de Ville, Princeville souhaite sensibiliser ses citoyens à cette maladie et, du même coup, appuyer la Fondation HTAPQ (hypertension artérielle pulmonaire-Québec) dans ses démarches.

L’hypertension pulmonaire est une maladie rare, très grave, évolutive et très complexe. Cette maladie est difficile à diagnostiquer, car ses symptômes ressemblent à ceux de nombreuses autres maladies : essoufflement, fatigue, étourdissement, douleurs thoraciques, lèvres, mains et pieds bleutés, enflure des chevilles et des jambes, évanouissement.

C’est pourquoi il faut sensibiliser la population à cette maladie afin qu’elle soit diagnostiquée plus tôt pour en ralentir la progression grâce à différents traitements. À l’heure actuelle, l’HTP n’est pas curable.

Pour information : http://www.htapquebec.ca

Sur la photo, de gauche à droite : Doris Milot, membre de la Fondation HTAPQ, en compagnie de la présidente de la Fondation, Dolorès Carrier, et du maire de Princeville, Gilles Fortier.