Parce que les installations de loisirs sont indispensables aux élèves des écoles Sacré-Cœur et Sainte-Marie de Princeville, la Commission scolaire des Bois-Francs (CSBF) a convenu de verser une somme de 25 000 $ dans la deuxième phase d’une entente avec la Ville de Princeville.

On se souviendra qu’au printemps 2014, la Ville de Princeville et la CSBF avaient injecté une somme égale de 30 000 $ pour l’acquisition d’équipements sportifs à l’école Sainte-Marie. Cette première phase de l’entente a rendu possible l’aménagement d’un local de spinning, l’acquisition de vélos, de raquettes et de skis de fond. De plus, un tableau indicateur a été installé dans le gymnase de l’école et toute la flotte de ballons (volleyball, basketball et soccer) a été renouvelée.

Sur la photo : Le maire de Princeville, Gilles Fortier, en compagnie de la présidente de la CSBF, Paulette Simard Rancourt, et du directeur général de la CSBF, Julien Lavallée.

 

« Nous sommes en faveur du partage de nos installations partout sur notre territoire », s’entendent pour dire la présidente de la CSBF, Mme Paulette Simard Rancourt, et son directeur général, M. Julien Lavallée. « À preuve, nous profitons d’une trentaine d’ententes avec les municipalités des MRC de L’Érable et d’Arthabaska », ajoutent-ils.

M. Lavallée a par ailleurs tenu à souligner que les élèves des programmes de hockey scolaire et de Santé globale, ce dernier étant exclusif à l’école Sainte-Marie, utilisent à profusion les installations municipales. En contrepartie, les résidents de la municipalité ont aussi accès aux gymnases des écoles en soirée et durant les fins de semaine.

La présente entente s’inscrit dans les importants travaux réalisés par la Ville au Parc Multisports. « De l’idée de départ à aujourd’hui, ce sont 3,2 millions de dollars qui ont été investis pour le développement des infrastructures du parc. Rares sont les municipalités de notre taille qui offrent autant d’équipements de loisirs pour les jeunes et les familles. L’entente avec la Commission scolaire nous permet de consolider encore plus notre offre de loisirs », déclare le maire de Princeville, M. Gilles Fortier.