TOP

La lutte contre l’herbe à poux se poursuit

La Ville appuie la campagne provinciale d’arrachage de l’herbe à poux lancée par l’Association pulmonaire du Québec. La saison des allergies a commencé et, comme chaque année, l’herbe à poux va nuire à la santé de plusieurs Princevillois et Princevilloises. Le pollen de cette plante serait responsable d’environ 75 % des symptômes du rhume des foins.

On conseille de couper l’herbe à poux dès qu’il commence à pousser, soit deux fois dans l’été, à la mi-juillet et à la mi-août. Il n’y a pas de danger de la toucher avec les mains, à moins d’avoir des allergies à cette plante.

L’idéal est de l’arracher ou de la tondre avant sa période de floraison, qui se situe entre le mois d’août et la mi-septembre. Une fois la plante arrachée, il est important de semer des graines de gazon ou encore de la remplacer par une plante couvre-sol ou par du paillis afin de limiter la croissance des graines d’herbes à poux dans les années futures ou au cours de la saison.