La Ville de Princeville est confiante de pouvoir tenir un camp de jour cet été, suite aux propos exprimés par la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, lors d’une séance virtuelle de l’Assemblée nationale, jeudi dernier. En effet, le gouvernement du Québec entend permettre l’ouverture des camps de jour à la fin juin ou au début juillet si le retour à l’école au primaire se passe bien.

« Nous prendrons connaissance des règles émises par la Santé publique spécifiquement pour les camps de jour. S’il y a un camp, nous aurons amplement le temps de nous préparer en conséquence. Une chose est certaine, il faudra oublier les sorties les jeudis, contrairement aux années précédentes, et ce, afin de garantir la sécurité des jeunes », indique le coordonnateur à la vie sportive, Frédéric Lecours.

Initialement, le camp de jour est prévu du 25 juin au 7 août 2020. Selon les circonstances actuelles, la durée pourrait cependant être modifiée. « Les parents qui ne l’ont pas encore fait sont invités à inscrire les enfants le plus rapidement possible. Il faudra procéder au paiement seulement une fois que la durée réelle du camp sera connue », précise M. Lecours.

Pour obtenir tous les détails en lien avec le camp de jour et pour réserver, il suffit de visiter le villedeprinceville.qc.ca/campdejour.