Les intervenants économiques des MRC de L’Érable et d’Arthabaska ont formé une cellule de coordination afin d’être le plus efficient possible et de soutenir les entreprises des deux territoires en cette période de pandémie.

Le comité est actif depuis la semaine dernière. Les intervenants partagent leurs connaissances et leur expertise, prennent le pouls et transmettent les besoins des entreprises avec qui ils sont en lien. Les rôles des différentes organisations impliquées sont mis en commun pour qu’aucune entreprise ne soit négligée ou oubliée.

« Sous l’initiative de Développement économique de L’Érable, pour la MRC de L’Érable, et de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR) pour la MRC d’Arthabaska, nous avons décidé de s’unir et de travailler en étroite collaboration depuis la semaine dernière pour assurer aux entreprises des deux territoires les meilleures conditions possibles pour traverser la crise », a précisé la commissaire industrielle, stratégie à l’investissement à Développement économique de L’Érable, Nathalie Desjardins.

Pour assurer le maximum d’information aux entreprises, des intervenants des organisations suivantes sont représentées dans ce comité d’acteurs économiques, soit la Chambre de commerce et d’industrie Bois-Francs-Érable (CCIBFE), Investissement Québec, Services Québec, le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec, le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, Développement économique du Canada, la SADC Arthabaska-Érable, la CDEVR et Développement économique de L’Érable.

Par exemple, la CCIBFE mobilise présentement la communauté d’affaires des deux régions et communique les enjeux auprès de la Fédération des chambres de commerce du Québec en plus de promouvoir l’achat local. De leur côté, la CDEVR, la SADC et Développement économique de L’Érable offrent un accompagnement direct aux entrepreneurs en fonction de leurs enjeux (financement, plan d’affaires, ressources humaines, etc.), en plus de communiquer les préoccupations des entreprises auprès des différents ministères fédéraux et provinciaux.

Faciliter l’accès au Programme d’action concertée temporaire pour les entreprises (PACTE)

Autre exemple, vendredi dernier 20 mars, le gouvernement du Québec annonçait la mise en œuvre de mesures d’appui aux entreprises québécoises, dont un programme totalisant 2,5 milliards de dollars pour soutenir celles touchées par les répercussions de la COVID-19. Le comité mettra tout en œuvre pour soutenir les entreprises admissibles sur les territoires d’Arthabaska et de L’Érable afin qu’elles puissent en bénéficier.

S’unir pour la transmission d’information et minimiser les impacts de la crise

Les objectifs des organisations impliquées sont de relayer l’information la plus précise possible, d’arrimer des actions collectives et de travailler ensemble pour la recherche de solutions. «  Unir nos forces et se coordonner nous semblait primordial devant cette situation sans précédent. La crise aura nécessairement un lendemain et nous voulons être proactifs pour minimiser les impacts négatifs et assurer une relance vigoureuse de l’économie de la grande région Arthabaska-Érable », a précisé Bernard Lefrancois, coordonnateur industries et innovation de la CDEVR.

Les entrepreneurs de la MRC d’Arthabaska sont invités à joindre Bernard Lefrançois au 819 806-1416 ou par courriel blefrancois@cdevr.ca

Du côté de L’Érable, il est possible de communiquer avec Nathalie Desjardins en composant le 819 621-8175 ou ndesjardins@erable.ca

 

Source : Développement économique de L’Érable

Photo gracieuseté