Princeville en processus pour renouveler son accréditation Municipalité amie des enfants

Écoutez cet article

Lors de la séance ordinaire du 12 juillet dernier, les membres du conseil municipal de Princeville ont confirmé l’intention de la Ville de procéder prochainement au renouvellement de l’accréditation Municipalité amie des enfants. Ce programme d’accréditation vise à reconnaître les acquis et les intentions des municipalités quant à l’importance accordée à l’enfant dans l’élaboration de son offre de service par le biais de sa politique familiale municipale.

Le conseil a autorisé le représentant des dossiers liés à la famille, le conseiller municipal Serge Bizier, ainsi que le directeur général, Mario Juaire, et le directeur des communications, Sébastien Gingras, à signer toute la documentation requise pour le renouvellement de l’accréditation.

Dépôt de deux règlements

Après un avis de motion, le projet de règlement relatif aux infractions pénales générales et autres mesures applicables par la Sûreté du Québec et l’autorité compétente (G-01) a été déposé. Cette réglementation vise à uniformiser la réglementation de toutes les municipalités de la MRC de L’Érable relative au stationnement, à la circulation routière, à la paix, au bon ordre et à la sécurité publique. L’objectif est de permettre l’application d’une réglementation uniforme par la Sûreté du Québec sur l’ensemble du territoire de la MRC.

Également suite à un avis de motion, il y a eu le dépôt du Règlement modifiant le règlement no 2019-345 sur la gestion contractuelle et sur les mesures visant à assurer la transparence en matière de contrats municipaux. L’adoption du règlement aura lieu lors d’une séance à venir.

Travaux de pavage à venir sur la rue Pratte

Un contrat de gré à gré a été octroyé à Pavage Veilleux pour des travaux de pulvérisation et de pavage de la rue Pratte. Le contrat d’une valeur de 85 120,94 $, taxes en sus, sera financé à la hauteur de 25 000 $ par le Programme d’aide à la voirie locale. Précisons qu’un montant de 50 000 $ était déjà prévu au budget de la Ville et que la différence proviendra d’un transfert budgétaire.

Autres dossiers traités

Par résolution, les membres du conseil ont autorisé la modification du règlement d’emprunt no 2021-389 décrétant un emprunt et une dépense de 482 000 $ pour des travaux de nouvelles infrastructures pour le prolongement de la rue Jérémie-Pacaud phase 2. La dépense pour le projet global sera augmentée à 512 000 $, mais la différence sera puisée directement à même le fonds général de la Ville.

Déposé lors d’une séance antérieure, le Règlement no 2021-334 concernant la tarification des services de loisirs et de diverses locations a été adopté. La modification consiste à l’ajout des tarifs pour les cours de planche à roulette.

Au chapitre des ressources humaines, le conseil a confirmé l’embauche de Valérie Grenier au poste d’adjointe à la gestion documentaire.

Le conseil a confié à l’agronome Louise Genest le mandat pour réaliser une étude relative à la protection de la prise d’eau municipale. Le coût de l’étude est estimé à 7 000 $ et sera financé en bonne partie par une aide financière du gouvernement du Québec, et ce, dans le cadre du Programme pour une protection accrue des sources d’eau potable.

Les élus ont autorisé l’achat d’une pompe pour la station source, au coût de 18 230 $, taxes en sus, de la compagnie Danovar Inc.

La Ville fera l’acquisition d’une gratte à neige, au coût de 16 995$, plus les taxes applicables, auprès de l’entreprise Métal Pless.

En plus d’accorder une gratuité pour les terrains de balle du Parc Multisports pour le tournoi des Royals de L’Érable (7 et 8 août 2021), le conseil a confirmé l’octroi d’une aide financière de 12 500 $ à la Maison des jeunes La Fréquence. De plus, un montant de 1 500 $ a été confirmé pour la Maison Marie-Pagé.

Prochaine séance reportée au 16 août 2021

La séance ordinaire prévue initialement le lundi 9 août 2021 sera reportée au lundi 16 août. Cette séance aura lieu à 19 h 30, à l’hôtel de Ville, et le public pourra y assister. À noter que le nombre de place sera limité, dû à la distanciation prévue par les consignes de la santé publique.


De nombreux dossiers traités lors de la séance ordinaire du 14 juin 2021

Écoutez cet article

Les membres du conseil municipal de la Ville de Princeville ont tenu une séance ordinaire, sans la présence du public, le lundi 14 juin 2021, à l’hôtel de Ville. Au cours de la séance, il y a eu notamment la présentation du rapport du maire sur les faits saillants du rapport financier et du rapport du vérificateur externe pour l’année 2020.

Travaux à venir dans le 10e Rang Ouest

Les automobilistes circulant dans le 10e Rang Ouest ont sans doute remarqué que des travaux de réparation ont été effectués dernièrement sur les sections les plus endommagées de la chaussée. Toutefois, des travaux majeurs sont prévus dans ce rang pour l’année 2022.

En prévision de déposer une demande d’aide financière au gouvernement, la Ville a confié deux mandats à des firmes professionnelles. C’est Exp qui assurera la conception des plans et devis pour la réfection du 10e Rang Ouest, au coût de 25 400 $, taxes en sus. La firme Exp sols, matériaux et environnement réalisera quant à elle les études géotechniques pour la somme de 32 400 $, plus les taxes applicables. À noter que ces frais seront financés à même le règlement d’emprunt à venir pour ces travaux de réfection.

Projet de biométhanisation

La Ville a confirmé son intention à aller de l’avant avec l’offre de service pour étude de faisabilité de Coop Carbone en lien avec un projet de biométhanisation agricole. La contribution de Princeville sera de 29 063 $. Cette dépense sera financée à même le surplus non affecté.

Mentionnons que ce projet permettrait la valorisation des matières fertilisantes sur tout le territoire de la MRC de L’Érable. Le gaz récupéré serait ensuite intégré au réseau de Énergir. À l’heure actuelle, un projet semblable a vu le jour à Warwick.

Le tout est conditionnel à l’admissibilité à certains programmes de subvention et à la faisabilité du projet.

Plusieurs embauches

Au chapitre des ressources humaines, le conseil municipal a confirmé plusieurs embauches. Marilyne Blier a été nommée à titre de directrice des ressources humaines et entrera en fonction le 5 juillet 2021.

Trois nominations ont été faites du côté des loisirs. Déjà à l’emploi de la Ville depuis plusieurs années, Éric Laroche a été nommé au poste de responsable de l’entretien du Parc Multisports. Pour sa part, Pascal Guillemette a été embauché en tant que responsable de l’entretien pour les loisirs. Le conseil a aussi confirmé l’embauche d’Éric Desrochers à titre de préposé à la maintenance et à l’entretien pour les loisirs.

Alors que le camp de jour estival débutera le 25 juin prochain, les élus ont entériné l’embauche de 38 étudiants. Le service des travaux publics fera également appel à une étudiante, Marianne Gallardo, pour épauler le travail de la responsable en horticulture.

Autres dossiers traités

Suite à un avis de motion, il y a eu le dépôt du Règlement modifiant le règlement no 2018-333 concernant la tarification des services de loisirs et autres locations. La modification apportée consisterait à l’ajout de la catégorie « Cours spécialisés de skateboard » et de la tarification pour ces cours. À noter que le règlement sera adopté lors d’une séance ultérieure.

Il y a eu l’adoption du Règlement no 2021-393 modifiant le règlement 2016-300 concernant la protection et la prévention des incendies.

Durant les vacances de la construction, l’hôtel de Ville sera fermé une semaine, plus précisément du 26 au 30 juillet 2021.

Le conseil a confirmé l’octroi d’une aide financière de 6 500 $ à l’Organisme de récupération alimentaire et de services Saint-Eusèbe (ORASSE). De plus, la gratuité de la Salle Pierre-Prince a été confirmé, de façon rétroactive, pour l’assemblée générale annuelle de l’organisme qui avait lieu le 7 juin dernier.

Une aide financière de 1 000 $ a été confirmée pour la Fondation Jolyane Desjardins.


Malgré une année hors de l’ordinaire, Princeville demeure en bonne santé financière

Lors d’une séance extraordinaire, tenue le 17 mai dernier, le conseil municipal de la Ville de Princeville a procédé à l’adoption du rapport financier de l’année 2020. En lien avec la COVID-19, l’année 2020 a été une année hors de l’ordinaire. La Ville est demeurée en bonne santé financière, dans un tel contexte, notamment grâce à des revenus de taxes supplémentaires générés par la croissance et à des revenus de droits de mutation additionnels. À cela s’ajoutent des subventions gouvernementales, dont la bonification du programme d’aide à la voirie locale et celle reliée à la COVID-19.

Le rapport financier démontre que l’excédent de fonctionnement de la Ville a été de 772 939 $ pour l’année 2020. De ce surplus, 440 656 $ sont transférés à des excédents de fonctionnement affectés. En effet, la somme de 46 785 $ est transférée pour des projets en eau potable, 7 083 $ pour le pavage de rues et 26 788 $ au développement domiciliaire. Concernant la subvention de 357 384 $ en lien avec la COVID-19, le montant non utilisé de 160 000 $ a été affecté au budget 2021, tout comme un montant de 200 000 $ pour l’équilibre budgétaire 2021. Ainsi, l’excédent libre est de 332 283 $.

De nombreux projets réalisés en 2020

La pandémie n’a pas empêché l’administration municipale de réaliser des projets importants tout au long de l’année 2020. Parmi les réalisations, mentionnons que la Ville a fait l’acquisition d’un terrain par expropriation afin d’y aménager son nouveau développement domiciliaire Faubourg des Prés. De plus, des travaux de pavage ont été effectués dans le développement du Golf Lafontaine (rues Fortier, Thibaudeau, Bilodeau et Grégoire), sur la rue Hébert et dans le secteur de la Plage Paquet (rue des Trois-Lacs ainsi que les avenues du Pont, de l’Étang et du Barrage).

Du côté des loisirs, le parc Peter-Heeremans a subi une cure de rajeunissement et un bowl a été aménagé au skatepark du Parc Multisports. En plus de procéder à l’achat d’une voiture électrique pour les déplacements professionnels des employés, la Ville a acquis d’autres véhicules et un rouleau compacteur. Comme elle le fait chaque année, la Ville a veillé à l’entretien et à la mise à niveau de ses bâtiments et de ses équipements. Parmi les actions réalisées, il y a eu le remplacement de pompes pour l’eau potable.

Pour en savoir plus : villedeprinceville.qc.ca/finances


Faits saillants de la séance ordinaire du 10 mai 2021

Écoutez cet article

Les membres du conseil municipal de la Ville de Princeville ont tenu une séance ordinaire, le lundi 10 mai 2021. La séance s’est déroulée à l’hôtel de Ville sans la présence du public. Les élus ont profité de cette rencontre pour régler plusieurs dossiers, en plus de procéder à l’adoption de la Charte municipale de protection de l’enfant.

Adoption de deux règlements d’emprunt

Suite à un avis de motion et un dépôt lors d’une séance antérieure, il y a eu l’adoption du règlement décrétant un emprunt et une dépense de 1 682 415 $ pour des travaux d’infrastructures sur les rues Gagnon, Houle et Leblanc. Le conseil municipal a également adopté le règlement décrétant un emprunt et une dépense de 328 000 $ pour des travaux de rechargement du 6e Rang Ouest. Là encore, un avis de motion et un dépôt était survenu lors d’une séance précédente.

Autres dossiers traités

Les élus ont procédé à l’autorisation d’une dépense de 17 307 $, taxes en sus, pour les travaux de rénovation du balcon de l’hôtel de Ville. Le recouvrement des marches, contremarches et limon de l’entrée principale sera effectué par Les Entreprises MC Inc. de Princeville.

La Ville a confirmé l’achat d’une nouvelle batterie pour la surfaceuse du Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière. Incluant l’installation et le crédit pour la récupération de la vieille batterie, la dépense totalise 13 578,80 $, plus les taxes applicables. L’achat de l’équipement est fait auprès de Techlift International de Victoriaville.

Un avis de motion a été donné concernant le règlement modifiant le Règlement no 2016-300 relatif à la protection et à la prévention des incendies. Le règlement a été déposé en séance et il fera l’objet d’une adoption prochainement.

Les membres du conseil municipal ont répondu favorablement à la demande de la Fondation Émergence visant à souligner la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie. Ainsi, le 17 mai prochain, la Ville hissera le drapeau arc-en-ciel sur l’un des mâts à l’entrée nord de la Ville, près de la rue Jérémie-Pacaud.

Aides financières accordées

Le conseil a confirmé l’octroi de plusieurs aides financières, dont un montant de 500 $ pour l’équipe du Relais pour la Vie de l’école Sainte-Marie. La Ville versera la somme de 250 $ à la Fondation québécoise du cancer et le même montant pour le Marché Donnez aux suivants.

En plus de permettre la tenue de la Course de boîtes à savon du Club Lions de Princeville, le 11 septembre 2021, sur la rue Baillargeon, le conseil a accordé une aide financière de 1 000 $ à l’organisme.

Finalement, c’est un montant de 1 000 $ qui a été allouée à la Fondation du CLSC-CHSLD de L’Érable dans le cadre de son tournoi de golf annuel. Dans les faits, il y aura un don de 500 $ versé à la fondation et la somme équivalente couvrira les frais d’inscription d’un quatuor qui participera au tournoi de golf.


Faits saillants de la séance extraordinaire du 26 avril 2021

Écoutez cet article

Les membres du conseil municipal de la Ville de Princeville ont tenu, le 26 avril 2021, une très brève séance extraordinaire afin de traiter trois dossiers.

Une demande d’aide financière sera déposée au Programme d’aide à la voirie locale (PAVL) pour des travaux routiers dans le 10e Rang Ouest. La valeur totale du projet est estimée à 1 046 000 $

Suite à l’analyse des deux soumissions reçues dans le cadre d’un appel d’offres (AO21-HV-02), le conseil a confirmé l’achat d’un tractopelle au coût de 154 970 $, taxes en sus. Le contrat a été octroyé à l’entreprise Longus Estrie Inc.

La Ville a confirmé un partenariat de deux ans avec la direction du Club de golf de Victoriaville, promoteur d’un nouvel événement golfique d’envergure qui se tiendra en août prochain. Les qualifications se dérouleront auparavant au Club de golf Laurier de Princeville qui, rappelons-le, est géré par le Club de golf de Victoriaville. La Ville agira à titre de présentateur de ces qualifications en sol Princevillois. Une entente de partenariat de deux ans, d’une valeur de 5 000 $ par année, plus les taxes applicables, a été conclue.


Faits saillants de la séance ordinaire du 12 avril 2021

Lors de la séance ordinaire du 12 avril 2021, les membres du conseil municipal de la Ville de Princeville ont traité de divers dossiers, dont deux règlements d’emprunt qui seront bientôt adoptés.

Suite à un avis de motion, le Règlement décrétant un emprunt et une dépense de 1 682 415 $ pour des travaux d’infrastructures sur les rues Gagnon, Houle et Leblanc a été déposé. Le règlement sera adopté lors d’une séance ultérieure. À noter que cet emprunt devra être remboursé sur une période de 20 ans et que les deux tiers de cette dépense est admissible au Programme d’infrastructures municipales d’eau (PRIMEAU).

Il y a également eu un avis de motion et un dépôt en lien avec le Règlement décrétant un emprunt et une dépense de 328 000 $ pour des travaux de rechargement du 6e Rang Ouest. Là encore, le règlement sera adopté lors d’une séance à venir. Précisons que l’emprunt sera remboursable sur une période de 20 ans.

Les séances du conseil de retour à l’hôtel de Ville

Les séances du conseil municipal se tiendront de nouveau à l’hôtel de Ville, à compter du mois prochain, puisque les travaux de rénovation de la salle du conseil seront complétés sous peu. À l’heure actuelle, les séances doivent toujours se tenir sans la présence du public, conformément aux consignes de la Santé publique du Québec. Rappelons que les séances sont diffusées en direct sur la page Facebook de la Ville et que l’enregistrement est ensuite disponible sur le site Web de la Ville.

Autres dossiers traités

Les élus ont donné le feu vert aux travaux visant à modifier le centre d’entraînement des pompiers. Un contrat de gré-à-gré de 78 277,89 $, plus les taxes applicables, a été octroyé à Construction Lapointe & Frères de Princeville.

En ce qui concerne les dépôts des résidus verts pour l’année 2021, c’est l’entreprise Gaudreau Environnement qui a obtenu le contrat estimé à 45 470 $, taxes incluses.

La Ville a vendu sa surfaceuse Olympia au coût de 4 000 $, taxes en sus, à l’entreprise Les entrepôts Carex Inc.

Le maire, Gilles Fortier, participera à la Soirée Gala des Assises virtuelles de l’UMQ, le 13 mai 2021.

Au chapitre des ressources humaines, le conseil a confirmé que le directeur général, la trésorière et le greffier participeront au congrès virtuel de la COMAQ qui se tiendra les 19 et 20 mai 2021.

Il sera bientôt possible de payer des contraventions en ligne par le biais de Constat Express. Le conseil a statué qu’un montant de 5 $ s’ajoutera au paiement de l’amende, et ce, pour couvrir les frais de transaction par carte de crédit.

La Ville a confirmé son appui à la Semaine de la santé mentale qui aura lieu du 3 au 9 mai 2021.

Une aide financière de 200 $ a été octroyée à la Fondation À votre santé de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska tandis qu’un montant de 125 $ a été alloué à Autisme Centre-du-Québec.

Lors de la période de questions, un citoyen a demandé si la Ville songeait à installer des dos d’âne pour réduire la vitesse dans les rues des quartiers résidentiels. Le maire, Gilles Fortier, a indiqué que des discussions sont à venir au cours des prochaines semaines, notamment à propos des dos d’âne, l’ajout d’arrêts obligatoires ou des limitations de vitesse. Le conseil analysera les diverses problématiques exprimées depuis quelque temps par les citoyens et fera ensuite connaître sa décision.


Clinique de vaccination pour la COVID-19 : Princeville appuie la demande de Ville de Plessisville

Les membres du conseil municipal de la Ville de Princeville ont confirmé leur appui concernant la demande de la Ville de Plessisville qui souhaite accueillir sur son territoire une clinique de vaccination pour la COVID-19. À l’heure actuelle, la région du Centre-du-Québec ne compte que deux cliniques de vaccination, plus précisément à Victoriaville et Drummondville. L’ajout d’une clinique à Plessisville permettrait de mieux desservir la population de la MRC de L’Érable.

En plus de ce dossier, le conseil municipal a traité plusieurs autres points lors de la séance ordinaire qui s’est tenue à huis clos le 8 mars 2021.

Emprunt de 482 000 $ pour le prolongement de la rue Jérémie-Pacaud

Le prolongement de la rue Jérémie-Pacaud, située dans le parc industriel Jacques-Baril, a été confirmé. Après avoir fait l’objet d’un avis de motion et d’un dépôt lors de la séance précédente, le règlement no 2021-389 décrétant un emprunt et une dépense de 482 000 $ pour des travaux de nouvelles infrastructures pour le prolongement de la rue a été adopté. Cet emprunt sera remboursable sur une période de 20 ans.

À noter qu’une tenue de registre aura lieu prochainement. Les détails seront communiqués en temps et lieu par le biais d’un avis public.

Démission de la directrice des ressources humaines

La Ville devra se mettre prochainement à la recherche d’une directrice ou d’un directeur pour le département des ressources humaines. La directrice actuelle, Mme Anabelle Jolicoeur Tétreault, a remis sa démission, et ce, afin de relever un nouveau défi professionnel. Elle sera en poste jusqu’au 2 avril prochain.

Écocentre : Renouvellement de l’entente avec Enfoui-Bec

À propos de l’écocentre, l’entente liant la Ville et l’entreprise Enfoui-Bec a été renouvelée. En vigueur du 1er avril 2021 au 31 mars 2022, l’entente comprendra une augmentation de 2 $ par voyage. Les citoyens qui iront porter des matériaux à l’écocentre devront débourser un montant de 10 $ par voyage. C’est la Ville qui assumera le reste de la facture, comme c’était déjà le cas. Quant aux produits électroniques désuets, il est possible d’aller porter les produits acceptés tout à fait gratuitement durant les heures d’ouverture de l’écocentre.

Autres dossiers traités

En partenariat avec le Centre de services scolaire des Bois-Francs, un bâtiment sera éventuellement construit en bordure du Parc linéaire des Bois-Francs. Le bâtiment servirait, entre autres, de relais pour la réparation de vélo et on y trouverait aussi des toilettes accessibles aux cyclistes. De plus, il y aurait un espace de rangement pour le programme Santé Globale de l’école secondaire Sainte-Marie. Un mandat évalué à environ 17 000 $, plus les taxes applicables, a été confié à la firme Lemay Côté architectes Inc., notamment pour la planification du projet et la conception des plans et devis.

Le contrat de fauchage des chemins pour la période 2021-2022 a été octroyé à MMR Turcotte Inc. Un montant de 10 000 $, taxes en sus, sera versé à l’entreprise en 2021. Pour l’année 2022, la somme de 10 500 $, plus les taxes applicables, sera allouée à MMR Turcotte Inc.

Princeville adhère au projet de la récupération de la tubulure acéricole mis sur pied par la MRC de L’Érable. Les propriétaires d’érablière qui devront disposer de la tubulure acéricole pourront le faire au Centre de transbordement de l’Érable qui est situé à Plessisville. Les frais seront chargés directement aux utilisateurs sur leur compte de taxes de l’année suivante.

Le conseil a autorisé le directeur des loisirs, des sports, de la culture et de la vie communautaire, Étienne Couture, à signer l’entente sur le filtrage des personnes appelées à œuvrer auprès de personnes vulnérables. Cette entente permettra à la Sûreté du Québec de vérifier les antécédents judiciaires des gens lorsqu’il y aura un besoin en ce sens.

Les élus ont également autorisé M. Couture à signer tous les documents relatifs à la présentation d’un projet dans le cadre du concours Gagne ton projet qui déplace de l’air! Ce concours vise à soutenir les initiatives favorisant le déplacement actif.

Le règlement no 2021-390 modifiant le règlement no 2018-333 concernant la tarification de services de loisirs et diverses locations a été adopté. Il propose une mise à jour de la grille tarifaire du service des loisirs. On se souvient que le règlement avait fait l’objet d’un avis de motion et d’un dépôt lors d’une séance antérieure.

Afin de tenir compte des nouvelles dispositions de la Loi sur la sécurité civile, le plan de mesures d’urgence de la Ville a été mis à jour. Les élus ont adopté les modifications apportées au document original datant de juin 2020.

La Ville a confirmé le renouvellement de son adhésion à Tourisme Centre-du-Québec au montant de 418,30 $, taxes en sus.

Diverses aides financières ont été confirmées lors de la séance, dont un montant de 1 100 $ pour l’édition virtuelle du Relais pour la vie de la MRC de L’Érable en 2021. La somme de 200 $ sera allouée pour l’activité bénéfice annuelle du Centre de prévention suicide Arthabaska-Érable, alors que 100 $ seront remis à la Société canadienne de la sclérose en plaques.


Faits saillants de la séance ordinaire du 8 février 2021

Au cours de la séance ordinaire du 8 février 2021, les membres du conseil municipal de la Ville de Princeville ont confirmé leur appui au projet de surface multisports éclairée du Centre de service scolaire des Bois-Francs (CSSBF). Située à l’école Ste-Marie, cette infrastructure comprendrait une surface de Dek hockey sur laquelle seraient installés des filets de basketball et de pickleball.

Par sa situation au centre du périmètre urbain de la Ville, le projet bonifierait l’offre d’infrastructures et d’équipements de loisir destinés à l’ensemble de la population, et ce, en complément aux besoins scolaires.

Tel que précisé dans la correspondance qui sera adressée au ministère de l’Éducation, la Ville s’engage aussi à investir un montant d’argent dans le projet. Le montant sera confirmé en temps et lieu.

Loisirs : Renouvellement de l’entente de réciprocité avec la Ville de Plessisville

Le conseil a confirmé le renouvellement de l’entente de réciprocité en loisirs avec la Ville de Plessisville pour l’année 2021.

Considérant que l’entente intermunicipale sur les loisirs et les sports entre la Ville de Plessisville et la Paroisse de Plessisville n’a pas été reconduite, à l’heure actuelle, les élus de Princeville sont soucieux de la situation. La nouvelle politique de remboursement instaurée par la Paroisse de Plessisville pour couvrir une partie des frais engagés par ses citoyens pour des activités de loisirs ou de sports risque de créer une affluence vers l’offre de services de Princeville. Les élus Princevillois estiment que cette affluence n’est pas souhaitable.

Il a été unanimement résolu qu’une directive soit donnée au service des Loisirs et des Sports ainsi qu’aux diverses associations à l’effet de n’accepter aucune inscription provenant de résidents de la Paroisse de Plessisville tant et aussi longtemps que le contentieux qui l’oppose à la Ville de Plessisville ne soit réglé.

Prolongement de la rue Jérémie-Pacaud

Suite à un avis de motion, il y a eu le dépôt du projet de règlement décrétant une dépense et un emprunt de 482 000 $ pour des travaux de nouvelles infrastructures pour le prolongement de la rue Jérémie-Pacaud.

En lien avec le prolongement de cette rue située dans le parc industriel Jacques-Baril, une demande d’autorisation sera envoyée au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. La demande précisera que la firme Exp est mandatée par la Ville pour présenter les plans et devis nécessaires au projet.

Mandat en ingénierie pour le Faubourg Des Prés

Concernant le futur développement domiciliaire du Faubourg des Prés, la Ville a octroyé le mandat en ingénierie à la firme Avizo. Une première partie du mandat a été accordée pour la préparation des plans et devis au montant de 40 324 $, taxes en sus. Cette dépense sera financée à même le règlement d’emprunt à être adopté concernant le développement domiciliaire.

Quant au reste du mandat concernant la surveillance des travaux, le tout sera réglé au cours des prochains mois, soit lorsque le contrat de réalisation des travaux sera accordé.

Autres dossiers traités lors de la séance

Les élus ont autorisé l’achat d’un système de visioconférence qui servira, entre autres, à la diffusion en direct des séances du conseil. Suite à un appel de proposition sur invitation, c’est l’offre de Sonimec, une division de Groupe Musique Drummond, qui a été retenue. La proposition de Sonimec est de 17 394 $, taxes en sus. Cela comprend tous les équipements, l’installation et la formation pour ce système de visioconférence mobile de 10 microphones prêt pour Teams, Zoom et tous les autres logiciels de conférence.

La Ville a procédé à l’achat d’une pompe submersible au montant de 21 329,69 $, plus les taxes applicables.

Une promesse de vente d’un terrain à l’entreprise Sogetel a été confirmée lors de la séance. Le terrain d’une superficie de 209 mètres carrés, situé sur le terrain de la caserne incendie, serait vendu à Sogetel au coût de 6 757,05 $. L’entreprise y installerait l’équipement nécessaire pour le déploiement de la fibre optique en zone rurale. La promesse de vente inclut également une servitude permettant à Sogetel de brancher les équipements au poteau électrique situé à l’avant de la caserne incendie. Précisons que la date de réalisation des travaux d’installation n’est pas encore connue.

Afin de permettre le paiement des contraventions en ligne, la Ville a signé une entente avec PG Solutions. D’une durée de 36 mois, l’entente représente un coût de 4 975 $, taxes en sus, pour l’installation du logiciel et la formation. À cela s’ajouteront des frais mensuels pour la licence d’utilisation et des frais fixes selon le nombre de transactions effectuées en ligne.

Les membres du conseil ont autorisé le maire, Gilles Fortier, à signer l’entente avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour le programme PRIMEAU. Cette entente concerne des travaux de réaménagement sur la rue Gagnon. Prévu en 2022, le projet sera expliqué prochainement en détails aux citoyens.

Suite à un avis de motion, il y a eu le dépôt du Règlement modifiant le règlement no 2018-334 concernant la tarification des services de loisirs et de diverses locations. En plus d’actualiser les tarifs pour la glace du Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière, le règlement permet des ajustements mineurs pour la tarification de divers services de loisir.

Le conseil a confirmé son appui au député de Mégantic-L’Érable, Luc Berthold, à propos de la création de la ligne en prévention suicide 9-8-8.
Puisque la situation liée à la COVID-19 a grandement perturbé le déroulement de la saison 2020-2021 de l’équipe du Titan junior AAA de Princeville, la Ville a confirmé la modification de son entente avec le club. Ainsi, c’est un montant de 8 000 $ qui sera versé à l’équipe et cela inclut une somme de 3 000 $ allouée pour une affiche publicitaire de la Ville.

Une aide financière de 200 $ a été accordée à Agri-Ressources Arthabaska-Érable.


Adhésion à la campagne portant sur la démocratie dans le respect

La Ville a confirmé son adhésion à la campagne « La démocratie dans le respect, par respect pour la démocratie ». Cette initiative de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) a été mise sur pied en réponse à l’intimidation envers les élues et élus municipaux ainsi que la dégradation du climat politique ressentie dans de nombreuses municipalités.

En prévision du scrutin municipal de novembre prochain, la campagne de l’UMQ a pour objectif de donner le goût aux gens de se présenter en politique et de s’investir dans la sphère publique. Pour se faire, l’UMQ souhaite valoriser la démocratie municipale et consolider le lien de confiance qui unit les citoyennes et citoyens à leurs institutions démocratiques.

Ajoutons que la campagne de l’UMQ est complétée par un plan d’action incluant plus d’une dizaine de mesures de sensibilisation et d’accompagnement auprès des municipalités et du public. Diverses actions seront déployées au cours des prochaines semaines et mois.


La Ville reconduit sa Politique d’aide au développement économique pour 2021

Les membres du conseil municipal de la Ville de Princeville ont tenu une séance ordinaire, le lundi 18 janvier 2020. Au cours de cette séance, les élus ont confirmé l’attribution d’une enveloppe budgétaire de 50 000 $ pour l’application de la Politique d’aide au développement économique pour l’année 2021. Cette somme sera puisée à même le surplus accumulé non affecté.

Dans le cadre de cette politique, une aide de 25 000 $ a été accordée à la Clinique médicale de Princeville. Répartie sur deux ans, soit d’un montant de 12 500 $ par année, l’aide financière vise à couvrir une partie des coûts liés à la relocalisation de la clinique dans son nouvel édifice situé au 840, boulevard Baril Ouest.

Autres dossiers traités

Dans la foulée des préparatifs concernant le développement domiciliaire annoncé récemment, la Ville a confié un mandat à Lemieux-Marcoux Arpenteurs pour le lotissement du Faubourg des Prés. La dépense approximative de 20 592 $ sera financée à même le règlement d’emprunt à venir pour ce développement.

Le conseil municipal a donné son accord pour l’achat d’un camion usagé Nissan Frontier de l’année 2016 au coût de 12 450 $, taxes en sus. Le véhicule qui servira aux travaux publics a été acquis auprès de JM Auto Plus inc.

Du côté de la sécurité publique, la contribution de la Ville au Service d’intervention d’urgence civil du Québec sera de 6 991,60 $ pour l’année 2021. Cette contribution est calculée selon la population, et ce, au coût de 1,10 $ par habitant.

Fort populaire, le dépôt des résidus verts et des branches a entraîné un excédent de coût pour le transport en 2020. Les membres du conseil ont donc autorisé le paiement de cet excédent de
2 120 $ à l’entreprise Gaudreau.

Suite à un avis de motion, il y a eu le dépôt du projet de règlement décrétant un emprunt et une dépense de 482 000 $ pour des travaux de prolongement de la rue Jérémie-Pacaud située dans le Parc industriel Jacques-Baril.

Les élus ont autorisé le directeur général, Mario Juaire, à signer les documents relatifs à la résiliation du bail de location du 5, Saint-Jacques Est, soit les anciens locaux de la Clinique médicale de Princeville.

Le conseiller Jean-Robert Tremblay représentera la Ville auprès de l’Organisme de concertation pour l’eau des bassins versants de la rivière Nicolet (Copernic).

En urbanisme, le conseil a procédé à l’adoption du règlement 2021-388 modifiant le règlement de zonage no 2017-316 (PRU2-2004).

Une aide financière de 1 000 $ sera accordée à l’Harmonie Prince-Daveluy pour l’année 2021.

Finalement, la Ville a confirmé sa participation aux Journées de la persévérance scolaire qui auront lieu du 15 au 19 février 2021.