COVID-19 : Des assouplissements additionnels dès le 1er août

Écoutez cet article

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce que des assouplissements additionnels concernant les évènements, les auditoires ainsi que les bars entreront en vigueur dès le dimanche 1er août à 0 h 01.

Les nouveaux assouplissements s’appliqueront partout au Québec, l’ensemble des régions se trouvant au palier vert.

Ainsi, lors d’évènements durant lesquels les personnes demeurent assises à des places déterminées, incluant les évènements amateurs de sports et loisirs avec gradins ou estrades (capacité actuelle de 50 personnes à l’intérieur, 100 personnes à l’extérieur) les assemblées, les réunions, les congrès ou les cérémonies, incluant dans les lieux de culte (capacité actuelle de 250) :

  • à l’extérieur, 500 personnes au maximum pourront être accueillies ;
  • à l’intérieur, 250 personnes au maximum pourront être accueillies.

Les stades, les salles et les festivals verront également leur capacité d’accueil rehaussée :

  • à l’extérieur, 15 000 personnes seront autorisées, en suivant les directives établies pour chaque type d’évènement. Actuellement, la capacité d’accueil est de 5 000 personnes au maximum ;
  • à l’intérieur, 7 500 personnes seront autorisées. La capacité d’accueil de chacune des sections indépendantes sera également augmentée à 500 personnes. Actuellement, la capacité maximale d’accueil est de 3 500 personnes, dans des sections indépendantes de 250 personnes.

De plus, les établissements tels que les bars, les restaurants et les microbrasseries pourront servir de l’alcool jusqu’à 1 h, au lieu de minuit comme actuellement. Rappelons que les bars et les microbrasseries doivent fermer à 2 h.

Il est à noter que les mesures de distanciation demeurent obligatoires, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le port du masque ou du couvre-visage est également requis dans les lieux publics intérieurs , notamment quand les personnes circulent.


COVID-19 : De nouveaux assouplissements dès le 12 juillet

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonce qu’en raison de la situation épidémiologique favorable et de la couverture vaccinale qui continue d’être de plus en plus importante, de nouveaux assouplissements entreront en vigueur dès le lundi 12 juillet à 0 h 01. Ils s’appliqueront partout au Québec, l’ensemble des régions se trouvant actuellement au nouveau palier vert.

Ainsi, la distanciation à respecter entre les personnes de résidences différentes sera abaissée de 2 mètres à 1 mètre, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Cependant, pour des activités de chant et pour la pratique d’exercices à intensité élevée dans les gyms, la distanciation de 2 mètres doit être maintenue. Par ailleurs, le port du couvre-visage demeure obligatoire dans les lieux publics comme c’est le cas actuellement.

D’autres assouplissements supplémentaires au palier vert touchent notamment les commerces de détails, les lieux accueillant un auditoire et les milieux de travail.

Commerces de détail

Il n’y aura plus de restrictions de capacité dans les commerces de détail. Les commerçants doivent cependant gérer l’achalandage afin de pouvoir maintenir une distanciation de 1 mètre en tout temps entre les personnes de résidences différentes. Le port du masque ou du couvre-visage demeure obligatoire.

Lieux accueillant un auditoire

Dans les lieux intérieurs et extérieurs avec places fixes, un siège devra demeurer libre entre des personnes de résidences différentes. La distanciation de 1 mètre devra être conservée dans les espaces communs.

Sports et loisirs

Lors d’événements amateurs où les spectateurs demeurent assis dans des estrades, des gradins ou des places fixes, le nombre maximal de spectateurs autorisés, par plateau sportif, est de 50 à l’intérieur et de 100 à l’extérieur.

Milieux de travail

À la lumière des assouplissements aux mesures sanitaires annoncés par la Santé publique, la CNESST précise qu’elle diffusera, d’ici l’entrée en vigueur de ces assouplissements, la documentation nécessaire afin que les milieux de travail puissent les appliquer dans le respect de la santé et de la sécurité des travailleurs et des travailleuses du Québec.

Faits saillants :

  • À noter que depuis le 25 juin, les personnes adéquatement protégées n’ont plus à suivre les recommandations sur la distanciation et le port du couvre-visage lors de rassemblements dans les domiciles privés. Pour les autres, rappelons qu’à l’intérieur des domiciles privés, le couvre-visage demeure recommandé, sauf si on maintient une distanciation de 2 mètres ou plus.
  • Soulignons qu’en présence d’une personne plus vulnérable qui n’est pas adéquatement vaccinée dans un lieu privé, des mesures additionnelles de précaution doivent être prises.
  • Notons que le port du couvre-visage demeure obligatoire dans les lieux publics, notamment les commerces.
  • Rappelons que pour être considérée adéquatement protégée, une personne doit avoir reçu deux doses de vaccin, dont la dernière dose a été administrée il y a plus de 7 jours, ou avoir eu la COVID-19 et reçu une dose de vaccin.
  • Il est important de recevoir la deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 pour réduire le risque d’avoir et de transmettre la maladie, augmenter le taux de protection et profiter d’une protection optimale à plus long terme

Source : Gouvernement du Québec


Le Centre-du-Québec passera au palier vert dès le 21 juin

Écoutez cet article

Le ministère de la Santé et des Services sociaux annonce que de nouvelles régions passeront sous peu au palier de vigilance (vert).

Ainsi, les régions suivantes, qui se trouvent actuellement au palier de préalerte (jaune), se trouveront en zone verte dès le lundi 21 juin :

  • Bas-Saint-Laurent;
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean;
  • Mauricie et Centre-du-Québec.

Parmi les mesures en zone verte qui seront en vigueur, mentionnons entre autres :

  • rassemblements  dans les domiciles et sur les terrains privés, incluant les balcons : un maximum de 10 personnes provenant d’adresses différentes ou les occupants de 3 résidences. La distanciation physique et le port du masque sont fortement recommandés;
  • mariages ou funérailles : un maximum de 50 personnes;
  • lieux de culte : un maximum de 250 personnes, sauf pour les mariages ou les funérailles;
  • restaurants et bars : les occupants de trois résidences ou un maximum de 10 personnes par table, avec registre de la clientèle;
  • cinémas et salles de spectacle : 250 personnes maximum ou jusqu’à 2 500 personnes, réparties en sections indépendantes de 250 personnes. Réservation, port du couvre-visage lors des déplacements, distance minimale de 1,5 m entre les personnes de résidences différentes et respect d’autres consignes obligatoires.

Rappelons que si une personne se déplace dans une autre région, ce sont les consignes les plus restrictives, soit celles de sa région d’origine ou celles de la région où elle est en déplacement, qui doivent être respectées.


Le député d’Arthabaska Éric Lefebvre reçoit son vaccin contre la COVID-19

Écoutez cet article

Le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, monsieur Éric Lefebvre, a maintenant reçu sa première dose du vaccin d’AstraZeneca. Il a fait cette démarche à la suite de l’annonce abaissant l’âge à 45 ans pour l’obtention dudit vaccin.

« Je suis très content d’avoir reçu ma première dose du vaccin au Complexe sportif Sani Marc à Victoriaville. Je le dis souvent et le répète, mais il s’agit de l’un des outils les plus efficaces dans cette lutte contre la COVID-19. Je désire profiter de l’occasion pour remercier tous ceux et celles qui contribuent à cet effort collectif des plus impressionnants. Je salue du même coup le professionnalisme et l’humanisme du personnel du CIUSSS MCQ, alors que dès notre entrée au centre de vaccination, nous sommes bien dirigés. Il va sans dire que j’invite la population d’Arthabaska-L’Érable à recevoir sa dose dès que possible », précise monsieur Éric Lefebvre.

L’élargissement depuis quelques jours de la vaccination pour certaines personnes ayant une maladie chronique et les travailleurs essentiels de milieux à risque important d’éclosion, ainsi que l’offre du vaccin d’AstraZeneca aux personnes âgées de 45 ans et plus a permis une accélération de l’opération de vaccination.

Dès ce vendredi 23 avril, les personnes présentant des maladies chroniques et qui ont moins de 60 ans peuvent prendre rendez-vous dans un centre de vaccination. Il s’ajoutera dès le 28 avril prochain toute personne présentant une incapacité motrice, intellectuelle, de la parole ou du langage, visuelle, auditive ou associée à d’autres sens, ou encore, liée à un trouble du spectre de l’autisme.

La campagne de vaccination se poursuit sur le territoire d’Arthabaska-L’Érable

La campagne de vaccination contre la COVID-19 se poursuit et s’intensifie au sein de la région d’Arthabaska-L’Érable. Alors que le principal site de vaccination se trouve au complexe sportif Sani Marc, du 701, rue L’Acadie à Victoriaville, il y a de plus en plus de pharmacies qui offrent ce même service tant à Plessisville, à Princeville qu’à Victoriaville.

Lors de la prise de rendez-vous sur le portail Clic Santé, la citoyenne ou le citoyen pourra sélectionner le lieu désiré pour recevoir sa dose en fonction des disponibilités.

Il faut savoir que toute personne qui désire obtenir plus de détails sur cette vaccination n’a qu’à consulter le site Web officiel du CIUSSS MCQ, au www.ciusssmcq.ca, ou encore le Québec.ca, au www.quebec.ca/vaccincovid. Pour celles et ceux qui n’ont pas accès à Internet ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser, il est possible de composer le 1 877 644-4545 afin d’obtenir un soutien.

À noter que les gens d’Arthabaska-L’Érable en perte d’autonomie, qui nécessite un soutien de transport en lien avec la vaccination, peut contacter le Carrefour d’entraide bénévole des Bois-Francs, au 819 758-4188, le Centre d’action bénévole de L’Érable, au 819 362-6898, ou encore le Service de transport collectif de la MRC de L’Érable, au 819 362-2333, poste 1250.

« Il est important de rappeler que le vaccin ne signifie pas pour le moment la fin des mesures sanitaires. Il reste encore des semaines, voire des mois, qui seront nécessaires pour protéger une part suffisamment importante de la population avec ce vaccin. La distanciation physique de deux mètres, le port du masque ou du couvre-visage et le lavage des mains sont des habitudes à conserver jusqu’à nouvel ordre. Il n’en demeure pas moins que nous regardons dans la bonne direction et qu’il s’agit d’une belle dose d’espoir », conclut le député d’Arthabaska.


Vaccination contre la COVID-19 : participons à l’effort collectif

La campagne de vaccination contre la COVID-19 se poursuit dans la région. La ville de Princeville souhaite rappeler à ces citoyens que la vaccination est l’un des outils les plus efficaces dans la lutte contre la COVID-19. Il est d’ailleurs toujours possible de prendre-rendez dans l’un des huit sites de vaccination de la région.

Notre maire est vacciné!

M. Gilles Fortier, maire de Princeville, a reçu le vaccin, le jeudi 15 avril 2021, au site de vaccination de Victoriaville. M. Fortier invite tous les citoyens qui ne l’ont pas encore fait à prendre rendez-vous pour la vaccination dès que le service est disponible pour leur groupe d’âge.

Comment prendre rendez-vous

Tous les détails concernant la vaccination contre la COVID-19 sont disponibles sur le site web du CIUSSS MCQ. Présentement, la prise de rendez-vous est disponible pour les personnes âgées de (60 ans et plus – à valider en temps et lieux). La manière la plus simple et rapide de prendre rendez-vous est de le faire en ligne au Québec.ca/vaccincovid . Pour ceux et celles qui n’ont pas accès à Internet ou qui éprouvent des difficultés à l’utiliser, il est possible de composer le 1 877 644-4545 pour recevoir un soutien.

Transport disponible vers les sites de vaccination

Le site de vaccination le plus près de Princeville se trouve à Victoriaville. Pour les personnes ayant de la difficulté à s’y rendre, des services de transport en commun et de transport adaptés sont disponibles et énumérées sur le site web du CIUSSS MCQ.

Il est important de rappeler que le début de la vaccination ne signifiera pas la fin des mesures sanitaires. Plusieurs mois seront nécessaires pour protéger une part suffisamment importante de la population avec le vaccin. La distanciation physique de deux mètres, le port du masque ou du couvre-visage et le lavage des mains sont des habitudes à conserver jusqu’à nouvel ordre.


COVID-19 : Consignes pour le Dek Hockey et le tennis

Les personnes qui ne résident pas à une même adresse et qui pratiquent ensemble une activité sportive ou récréative extérieure devront obligatoirement porter le masque ou le couvre-visage. Cette consigne s’applique pour toutes les activités offertes au Parc Multisports.

Mise au point pour le Dek Hockey

Seule la pratique du bâton balle est permise sur la surface de Dek hockey du Parc Multisports (maximum 12 participants). Veuillez maintenir une distance de deux mètres entre chaque participant. Le port du masque ou couvre-visage est obligatoire en tout temps.

Mise au point pour le tennis

En zone orange, la pratique récréative en simple ou en double est permise. Selon les précisions fournies par Tennis Québec, le port du masque ou couvre-visage est obligatoire pour le double seulement.


Le Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière fermera bientôt ses portes

Avec le resserrement des consignes de la Santé publique du Québec, la Ville de Princeville annonce la fermeture imminente du Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière.

« La date officielle de la fermeture sera annoncée dès que nous aurons discutés avec le sous-traitant chargé de l’entretien du système de refroidissement de la glace », indique le directeur des loisirs, des sports, de la culture et de la vie communautaire, Étienne Couture.

Bâton rondelle et patinage libre jusqu’à la fermeture

Pour l’instant, seules les séances de bâton rondelle et de patinage libre seront offertes. Un maximum de 15 participants est autorisé sur la glace pour le bâton rondelle et ce nombre passe à 25 pour le patinage libre. La règle du « premier arrivé, premier servi » demeure effective.

Un énorme merci aux associations sportives

La Ville tient à remercier les associations sportives pour leur grande résilience tout au long de la saison 2020-2021. « Le club de patinage artistique et l’association du hockey mineur de Princeville ont consacré beaucoup de temps et d’énergie pour adapter leur formule habituelle. Nous tenons à les remercier pour leur excellente collaboration et leur détermination à offrir leurs activités dans ce contexte particulier », déclare M. Couture. Celui-ci ajoute que toute l’équipe des loisirs a une pensée spéciale pour les nombreux jeunes et parents touchés par le resserrement des consignes.

Rappel des nouvelles consignes

À compter d’aujourd’hui (8 avril 2021), les activités sportives ou récréatives intérieures demeurent permises uniquement pour la pratique seule, à deux ou entre les occupants d’une même résidence. Des cours individuels peuvent être offerts de façon individuelle ou aux occupants d’une même résidence privée.

Concernant les activités sportives ou récréatives extérieures, les personnes qui ne résident pas à une même adresse et qui pratiquent ensemble une activité de ce type devront obligatoirement porter le masque ou le couvre-visage.


Pandémie de la COVID-19 - Resserrement des mesures en vigueur aux paliers rouge et orange pour faire face aux variants

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé aujourd’hui un resserrement des consignes sanitaires en vigueur pour les paliers d’alerte rouge et orange, dans le contexte d’une progression rapide des variants au Québec. Par ailleurs, la Santé publique mènera désormais des interventions plus rapides pour fermer les lieux de transmission du virus ainsi que ceux où les règles sanitaires ne seraient pas respectées.

« On a donné la consigne aux directeurs de santé publique de chaque région de fermer rapidement les endroits où les règles n’étaient pas respectées. Il faut que les responsables des commerces et des entreprises comprennent que le variant est très dangereux. Si vous ne faites pas respecter les règles, vous risquez de vous faire fermer », a averti le premier ministre.

Parmi les principales mesures, notons en zone rouge le retour de l’alternance en 3e, 4e et 5e secondaire à compter du 12 avril et la mise sur pause des activités parascolaires. « C’est un compromis qui permet de réduire les risques, sans trop affecter la réussite scolaire et la vie des adolescents », a tenu à expliquer le premier ministre. Également, les activités sportives intérieures seront limitées aux sports individuels, en duo ou en « bulle familiale », et seuls les piscines, les patinoires et les lieux pour jouer au tennis et au badminton pourront demeurer ouverts.

L’expérience vécue dans certaines régions démontre à quel point la situation épidémiologique demeure fragile au Québec, particulièrement en présence de variants plus contagieux. Les cas et les éclosions sont en hausse, et les projections pour les prochaines semaines sont préoccupantes. La révision des mesures vise ainsi à contrôler davantage la propagation du virus.

Les nouveaux ajustements entreront en vigueur dès le jeudi 8 avril, à 00 h 01.

Resserrement des mesures aux paliers rouge et orange

Les principaux changements au palier rouge sont :

  • Maximum de 25 personnes dans les lieux de culte ;
  • Cinémas et salles de spectacle :
    • Règle visant à assurer une distance de 2 mètres entre les personnes qui ne résident pas à la même adresse ;
  • Sports et loisirs :
    • Lors d’activités extérieures en groupe (maximum de 8 personnes), port du masque ou du couvre-visage obligatoire lorsque les personnes ne résident pas ensemble, sauf si elles sont assises à 2 mètres de distance ;
    • Lieux publics intérieurs fermés pour la pratique de loisirs et de sports :
      • Sauf les piscines, les patinoires et les lieux pour jouer au tennis et au badminton ;
      • Dans ces lieux, la pratique est permise seul, à deux ou entre occupants d’une même résidence privée. Des cours individuels ou aux occupants d’une même résidence privée peuvent être offerts ;
    • Le port d’un masque ou d’un couvre-visage est obligatoire dans les arénas ;
    • Les gyms sont fermés ;
    • Zones intérieures des spas fermées (sauf bassins d’eau et soins personnels) ;
  • Interdiction de se déplacer vers une région au palier jaune ;
  • Milieu scolaire :
    • Retour de l’école en alternance une journée sur deux pour les élèves de 3e, 4e, et 5e secondaire (à compter du 12 avril) ;
    • Pas d’activités parascolaires ;
    • Enseignement à distance seulement aux niveaux collégial et universitaire (à compter du 12 avril, sauf pour activités qui doivent absolument se tenir en présence).

Les principaux changements au palier orange sont :

  • Maximum de 100 personnes dans les lieux de culte (sauf pour funérailles et mariages, dont les cérémonies sont limitées à 25 personnes) ;
  • Dans les restaurants, en plus des mesures déjà en vigueur, ajout de l’interdiction de changer de table pour la durée de la présence dans l’établissement ;
  • Cinémas et salles de spectacle :
    • Règle visant à assurer une distance de 2 mètres entre les personnes qui ne résident pas à la même adresse ;
  • Sports et loisirs :
    • Lors d’activités extérieures en groupe (maximum de 12 personnes), port du masque ou du couvre-visage obligatoire lorsque les personnes ne résident pas ensemble, sauf si elles sont assises à 2 mètres de distance ;
    • Lors d’activités intérieures, seule la pratique individuelle, à deux ou entre les occupants d’une même résidence est permise. Les cours individuels ou aux occupants d’une même résidence privée peuvent être offerts ;
    • Registre et port du masque obligatoire, en tout temps, dans les salles d’entraînement (gyms).
  • Interdiction de se déplacer vers une région au palier jaune ;
  • Milieu scolaire :
    • Port du masque d’intervention obligatoire en classe à compter du 12 avril pour tous les niveaux (primaire et secondaire) ;
    • Activités parascolaires en groupes-classes seulement.

Citations :

« Je vous demande de faire encore un effort et de ne pas recevoir de visites dans les maisons. Je sais qu’on a hâte de voir sa famille et ses amis. Profitez du beau temps, voyez-vous à l’extérieur et gardez vos distances. Le variant s’attaque à tout le monde, incluant les plus jeunes. Soyez prudents. »

François Legault, premier ministre du Québec

« Avec la progression des nouveaux variants, nous devons nous adapter afin de nous donner toutes les chances de ralentir la progression de la troisième vague. Les mesures en place jusqu’à maintenant ont prouvé leur efficacité, mais le paradigme a changé : les personnes atteintes sont plus jeunes et le virus se répand encore plus facilement dans plusieurs milieux. Il faut se rappeler que ce sont des mesures temporaires et que le rythme de vaccination continue de s’accélérer afin de protéger la population. »

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Faits saillants :

En marge de ces mesures supplémentaires, des interventions rapides et ciblées seront faites envers les personnes et les entreprises qui ne respectent pas les mesures sanitaires.

En cas de non-respect des consignes sanitaires, les directions régionales de santé publique pourront procéder à la fermeture immédiate d’un lieu pour une durée minimale de sept jours, en vue de protéger la population. En cas de transmission, le milieu n’ayant pas respecté les consignes sera fermé pour une période de 21 jours afin que l’enquête épidémiologique soit réalisée et que l’isolement des personnes concernées soit assuré.

Notons que ces ajustements aux paliers sont distincts des mesures spéciales d’urgence annoncées la semaine dernière. Si une augmentation importante des cas est constatée dans un ou des secteurs précis, des mesures spéciales d’urgence seront mises en place, pour une période de 10 à 14 jours, afin de ralentir la transmission de façon ciblée.

Ajoutons qu’en ce début de troisième vague, le profil des personnes hospitalisées a changé significativement. Les patients sont plus jeunes et la proportion des cas hospitalisés qui passent aux soins intensifs est en hausse.

Lien connexe :

Pour en savoir plus sur le coronavirus et l’ensemble des mesures mises en place : Québec.ca/coronavirus.


Coûts supplémentaires engendrés par la pandémie : Aide de 1,5 M$ pour les MRC d'Arthabaska et de L'Érable

Le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, monsieur Eric Lefebvre, unit sa voix à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, madame Andrée Laforest, ainsi qu’au ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, monsieur André Lamontagne, afin d’annoncer une aide financière de 1 539 467 $ répartie entre la MRC d’Arthabaska et celle de L’Érable.

Ce soutien, accordé aux MRC et aux organismes exerçant des compétences de MRC situés sur le territoire, vise à supporter les coûts supplémentaires occasionnés par la pandémie tout en permettant aux MRC de développer leurs infrastructures numériques et leurs outils technologiques.

« Depuis le début de cette pandémie, le gouvernement aide financièrement les municipalités sur le territoire d’Arthabaska-L’Érable et cette aide additionnelle sera évidemment des plus bénéfiques. Je continue de conserver une bonne communication avec les élus des deux MRC afin de gérer et de concrétiser divers dossiers et d’ainsi poursuivre le développement de ces dernières sur plusieurs fronts. Je profite de l’occasion pour remercier les mairesses, les maires et les élus des dix-sept municipalités présentes pour leur solidarité. Poursuivons notre travail ensemble », mentionne monsieur Eric Lefebvre.

Il faut rappeler qu’à l’automne 2020, pour pallier aux pertes de revenus et les dépenses occasionnées par la COVID-19, le gouvernement du Québec annonçait que 800 millions de dollars seraient versés aux municipalités locales avant le 31 mars 2021. Un montant additionnel avait alors été réservé pour les régions afin de pallier à d’autres éventualités occasionnées par la pandémie.

Ainsi, certains défis socioéconomiques se sont fait ressentir de manière importante dans les régions, notamment en raison des ressources technologiques parfois insuffisantes. Une aide supplémentaire de 80 millions de dollars a donc été accordée aux MRC dans leurs efforts visant à se doter d’outils permettant entre autres d’appuyer le maintien et la création d’emplois par le télétravail.

« Le milieu municipal a fait preuve de beaucoup de résilience depuis le début de cette pandémie et a été un allié dans notre lutte contre la propagation du virus. Aujourd’hui, je tiens d’abord à souligner les efforts déployés par tous les acteurs de ce milieu et surtout à les remercier pour leur dévouement constant. D’ailleurs, les MRC, comme les municipalités, ont su s’adapter à notre nouvelle réalité et offrir un service de qualité à leur collectivité, malgré l’accessibilité parfois difficile à des outils numériques. Elles sont des partenaires exemplaires et c’est pourquoi je suis fière que notre gouvernement soutienne à présent les MRC pour bonifier leurs ressources, tout en renforçant leur rôle de premier plan dans la vitalité économique des régions. C’est donc 80 millions de dollars qui serviront de tremplin technologique aux MRC de toutes les régions du Québec et qui permettront d’absorber certains coûts supplémentaires occasionnés par la COVID-19 », mentionne la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

« Je ne peux que me réjouir de cette bonne nouvelle. À titre de ministre responsable de la région, je suis conscient des défis auxquels font face les MRC depuis les derniers mois. Je reconnais donc que ce soutien financier aura certainement des répercussions positives sur la vitalité économique de la région, en plus de contribuer à améliorer la performance des services technologiques mis à la disposition de la population. Notre gouvernement est une fois de plus à l’écoute des régions! », conclut monsieur André Lamontagne.

Lien connexe

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site Web du MAMH :
https://www.mamh.gouv.qc.ca/ministere/coronavirus-covid-19/aide-financiere-aux-municipalites-dans-le-contexte-de-la-pandemie-de-la-covid-19/

Faits saillants

• Rappelons qu’une enveloppe de 2,3 milliards de dollars a été mise à la disposition des municipalités et des organismes de transport collectif pour pallier les pertes de revenus et les dépenses occasionnées par la COVID-19. Elle a été financée à parts égales par les gouvernements du Québec et du Canada en vertu de l’Accord sur la relance sécuritaire.

• De cette somme, 800 millions de dollars étaient destinés aux municipalités locales. Un premier versement de 550 millions de dollars a été effectué en décembre 2020. Le second et dernier versement de 250 millions de dollars a été effectué le 31 mars dernier, dans toutes les municipalités du Québec.

• Un montant additionnel de 80 millions de dollars aux MRC a été annoncé le 23 mars dernier afin d’aider les MRC à faire face aux impacts de la COVID-19 et leur permettre de se doter d’outils numériques adéquats pour continuer à donner des services de qualité à leurs citoyens.


Vaccination Covid-19 : déplacements gratuits pour les personnes à mobilité réduite et les 70 ans et plus

Le service du transport collectif de la MRC de L’Érable s’est vu attribuer une aide de 5000 $ et pourra ainsi offrir la gratuité aux personnes à mobilité réduite et à la clientèle de 70 ans et plus qui désirent se rendre à un rendez-vous de vaccination contre la Covid-19.

« Cette contribution, offerte par le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement Eric Lefebvre, ainsi que du Secrétariat aux aînés, est reçue positivement par le conseil des maires. Bien qu’elle ne remplace pas l’absence d’un centre de vaccination dans L’Érable, elle pourra atténuer les impacts pour une partie de la population », a expliqué le préfet de la MRC de L’Érable et maire de Notre-Dame-de-Lourdes, monsieur Jocelyn Bédard.

« La vaccination contre la Covid-19 demeure une des actions prioritaires proposées par le gouvernement afin d’immuniser la population et nous tenons à favoriser son déploiement. C’est pour cette raison que la MRC de L’Érable s’est tournée vers le député d’Arthabaska pour le sensibiliser à la réalité de certaines personnes qui ont des besoins spécifiques en termes de déplacements et de moyens financiers », a poursuivi le préfet.

Le service du transport de la MRC verra à s’adapter selon l’évolution des points de vaccination qui seront ajoutés, s’il y a lieu. De plus, si les plages horaires de vaccination le permettent, les utilisateurs seront invités à former des groupes de trois personnes afin que les déplacements dédiés à la vaccination soient le plus efficace possible.

« La vaccination de plus en plus massive amène avec elle l’espoir d’un retour à une vie un peu plus normale. Nous travaillons constamment avec nos partenaires afin de vous offrir une meilleure qualité de vie. Cette fois-ci, nous serons toutes et tous gagnants en accélérant et en bonifiant le processus de vaccination sur le territoire de L’Érable et ce service de transport collectif est une première option offerte à la population. J’œuvre d’ailleurs conjointement avec l’équipe du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) afin que la vaccination s’étende au sein de pharmacies de la MRC de L’Érable, et ce, le plus rapidement possible », conclut monsieur Eric Lefebvre.

Il est possible de joindre le service du transport collectif et adapté de la MRC de L’Érable au 819 362-2333, postes 1250 ou 1244, ou par courriel à transportcollectif@erable.ca.