Les municipalités de L'Érable, soucieuses des impacts des changements climatiques sur leur territoire

Écoutez cet article

Le 18 mai dernier, la MRC de L’Érable lançait une démarche importante qui permettra d’évaluer les impacts et les risques des changements climatiques pour son territoire. Le chantier du plan d’adaptation, dont l’échéance est fixée au mois de janvier 2023, viendra identifier les vulnérabilités du territoire et les risques reliés aux changements climatiques. Ce projet permettra de développer un plan d’action général à l’échelle de la MRC et des actions spécifiques pour chacune des municipalités.

Le projet s’élevant à 135 000 $ sera financé à 55 % par le Programme de soutien à l’intégration de l’adaptation aux changements climatiques à la planification municipale du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et du ministère de la Sécurité publique. Ce programme répond aux objectifs du Plan pour une économie verte 2030. L’initiative s’échelonnera sur 20 mois. Elle consiste essentiellement à dresser un plan d’adaptation aux changements climatiques, d’abord pour le territoire de la MRC de L’Érable, mais surtout des mesures d’adaptation spécifiques pour pour chacune des 11 municipalités. Grâce aux données récoltées, au portrait qui sera dressé ainsi qu’à l’analyse de vulnérabilité réalisée, la démarche permettra à la MRC et aux municipalités de planifier des mesures d’adaptation qui s’appliqueront dans les différentes sphères d’activités. L’amélioration de la qualité de vie des citoyens demeure un objectif ultime.

Pour y arriver, les firmes retenues, CCG et Votepour.ca, solliciteront l’apport d’un comité de suivi formé de divers représentants des municipalités et de la MRC dont l’expertise et l’expérience terrain sauront enrichir et bénéficier aux différentes étapes de la démarche.

L’équipe de Votepour.ca ira à la rencontre des citoyens au cours de l’été pour comprendre leurs réalités face aux changements climatiques. Les membres de Votepour.ca faciliteront l’échange d’information, la sensibilisation et collecteront des données pour mieux favoriser la compréhension des citoyens sur les mesures d’adaptation aux changements climatiques.

« L’importance d’entendre et de faire interagir les citoyens et les acteurs clé du milieu sur les enjeux climatiques était une condition préalable identifiée par les élus. Les citoyens représentent des partenaires incontournables pour la réussite des travaux », explique Mario Fortin, préfet de la MRC de L’Érable et maire de la Ville de Plessisville.

« Le fait de s’unir pour réaliser une telle démarche augmente la capacité d’agir des plus petites localités qui auraient difficilement pu faire cavalier seul. Comme certaines problématiques peuvent être similaires à plus d’une municipalité, les résultats seront solidifiés en travaillant de concert », ajoute Ézéchiel Simoneau, conseiller en développement durable à la MRC.

« Entreprendre un plan d’adaptation et une analyse de vulnérabilité pour son territoire avec ses partenaires demeure un grand chantier. Une volonté des élus de la MRC de L’Érable de bien comprendre et de faire le maximum pour atténuer les impacts des changements climatiques a été clairement exprimée à la table du conseil des maires », précise M. Fortin.

« Je suis très fière que notre gouvernement soutienne des municipalités dans les régions du Québec afin qu’elles puissent s’adapter aux nouvelles réalités climatiques. Grâce à une meilleure connaissance du territoire, les Québécoises et les Québécois seront mieux préparés et mieux outillés pour y faire face. Ce projet rassembleur permettra d’ailleurs aux élus de la MRC de L’Érable de prendre des décisions plus éclairées, et ce, au bénéfice des citoyennes et des citoyens », a souligné la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Mme Andrée Laforest.

« Il est essentiel que les municipalités et les MRC se dotent des meilleurs outils possible et d’une démarche de gestion des risques efficace. L’aide financière accordée leur permettra de bien planifier leurs actions et de développer une culture d’adaptation aux changements climatiques », a conclu la vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Mme Geneviève Guilbault.

Les premières réflexions sur le sujet ont d’ailleurs pris naissance dans le cadre du Forum du développement durable tenu à Victoriaville en septembre 2019 alors que les représentants de L’Érable, Gilles Fortier, Yannick Faucher et Ézéchiel Simoneau, avaient formulé la préoccupation suivante aux spécialistes présents : Comment peut-on intervenir pour limiter les impacts des changements climatiques sur notre territoire considérant nos champs de compétences et responsabilités vis-à-vis les municipalités?

L’Érable demeure parmi les premières MRC à poursuivre une telle démarche à l’échelle d’un territoire, la majorité des démarches similaires ayant été menées jusqu’ici dans des villes d’une certaine taille.


Transport collectif de la MRC de L’Érable : nouveau service le dimanche et en soirée

Écoutez cet article

Le transport collectif de la MRC de L’Érable bonifie son offre de services avec un parcours en soirée et des départs supplémentaires pour le week-end. Le nouvel horaire d’été 2021 entrera en vigueur ce dimanche 20 juin.

Étant donné le succès des nouveaux parcours implantés depuis novembre dernier et en réponse à la demande de clients, la MRC profite de la période estivale pour tester un projet pilote : « Avec le déconfinement qui s’accélère, l’achalandage risque d’être au rendez-vous. Il s’agit d’une nouvelle offre qui demeure en lien direct avec la mission première du service de transport collectif dans L’Érable », précise Simon Bégin, coordonnateur au transport de personnes à la MRC de L’Érable.

Bien que l’horaire du week-end demeure relativement récent (janvier 2021), il n’y avait aucun service disponible pour favoriser les déplacements des résidents le dimanche. Pour cette journée, des départs ont donc été ajoutés, de jour, entre Plessiville, Princeville et Victoriaville.

Un service ouvert à tous

La MRC rappelle que le service est disponible pour tous les citoyens de L’Érable. Aucune adhésion n’est nécessaire ni aucune réservation comme c’était le cas auparavant. Il est possible de se procurer des billets à l’avance ou de payer lors de l’embarquement avec le montant exact. Des billets journaliers et des laissez-passer mensuels sont à privilégier puisque les chauffeurs ne sont pas autorisés à transiger avec les passagers. Des laissez-passer mensuels intra-MRC et hors MRC et des livrets de 10 billets journaliers sont disponibles à la MRC, auprès des municipalités et au Cégep de Victoriaville.

 

La grille tarifaire détaillée de même que l’horaire d’été 2021 sont diffusées sur le site Internet du transport collectif à l’adresse suivante : http://www.erable.ca/transport


Un outil web pour soutenir les nouveaux arrivants dans L’Érable

Écoutez cet article

La MRC de L’Érable met en ligne un nouveau site Internet dédié à l’accueil des nouveaux arrivants sur son territoire, particulièrement les personnes immigrantes.

Le nouvel outil de communication, qu’il est possible de découvrir en visitant le www.prendstaplace.com, a été développé dans le cadre du projet Communauté interculturelle de L’Érable.

Il vise à soutenir les municipalités dans leur processus d’accueil. Il vient en quelque sorte offrir une orientation aux nouveaux arrivants, démontrer l’ouverture et la richesse des municipalités dans L’Érable comme terre d’accueil et répertorier les ressources et services de la région.

«La MRC investit des efforts et des ressources depuis plusieurs années pour favoriser la croissance du territoire. Pensons à la dynamisation du secteur agricole avec le PDZA, Ferme 59 et la Communauté de fermiers de L’Érable, à la stratégie On vise dans le 1000, au Fonds régions et ruralité, etc. sans oublier tout le travail terrain qui est réalisé auprès des municipalités, des entreprises, des organismes, toujours pour stimuler la vitalité du territoire», explique Myrabelle Chicoine, directrice générale à la MRC de L’Érable.

Le site prendstaplace.com a été créé pour mettre en valeur la région, ses services, son sens de l’accueil dont la palme revient aux partenaires, aux municipalités et au comité d’agents d’accueil qui travaillent sur le terrain pour faciliter la vie des nouveaux habitants.

Un outil web inspiré par deux images de marque

La MRC a concilié les images de marque de Prends ta place dans L’Érable et de D’ailleurs m’établir ici avec les besoins du projet. L’équipe d’Impact Emploi de L’Érable, qui joue un rôle clé dans l’accueil et l’intégration des nouveaux citoyens et qui avait déployé ces deux images de marque dans le passé, a collaboré étroitement au développement de l’outil web.

Ce sont d’ailleurs les coordonnées de l’organisme qui se trouvent sur le site à titre de premier répondant en matière d’accueil et d’intégration de nouveaux citoyens sur le territoire.

Développé en partenariat avec Impact Emploi de L’Érable

La MRC et son partenaire principal, Impact Emploi de L’Érable, ont également récolté des témoignages inspirants de la part de nouveaux arrivants et de gens du milieu impliqués dans leur établissement.

Ces vidéos offrent une dimension humaine à l’expérience vécue par les immigrants nouvellement installés sur le territoire et mettent en valeur des gens du milieu qui s’impliquent dans leur intégration. Il est donc possible d’entendre Valentin, Eisner, Dafne, Isabelle et Sophie. Toutes les photos sont également des images authentiques prises sur le territoire.

Conçu en quatre grandes sections, soit M’établir ici, Travailler ici, Vivre ici et M’impliquer ici, le site sera traduit et bonifié au fil du temps pour s’adapter à la réalité terrain et aux besoins.

La MRC de L’Érable avait reçu une aide financière de 114 750 $ du ministère de l’Immigration, Francisation et Intégration à l’automne 2019 pour la réalisation du projet Communauté interculturelle de L’Érable. Le site Internet faisait partie du plan d’action et a été réalisé par Acolyte communication au coût de 18 000 $.


Des chercheurs visitent le territoire de la MRC de L’Érable pour relever des données sur les cours d’eau

Au cours des prochains mois, des recherches scientifiques pilotées par l’Université Laval seront réalisées sur les cours d’eau et milieux humides de la MRC de L’Érable grâce à la technologie du laser aéroporté (lidar).

Ainsi, les propriétaires du territoire pourraient recevoir la visite des chercheurs d’ici l’automne 2021. Ils parcourront principalement le territoire rural afin d’effectuer des recherches grâce à l’application et à l’utilisation des données lidar dans le domaine des petits cours d’eau et des milieux humides pour le Laboratoire d’hydrologie forestière de l’Université Laval.

Les chercheurs qui circuleront sur le territoire se tiendront généralement près des voies de circulation publique pour des raisons pratiques, tantôt en milieu agricole, tantôt en milieu forestier (incluant les milieux humides). Ils s’engagent autant que possible à entrer en contact avec les propriétaires privés afin d’accéder à leur terre dans le plus grand respect.

Le projet permettra de prendre des mesures à distance avec une très grande précision, et ce, grâce à l’utilisation du lidar, cet instrument de télédétection. Pour permettre les meilleures conditions de succès de cette démarche scientifique, la MRC mise sur l’ouverture des citoyens qui seront approchés. Cette initiative pourrait mener à des applications concrètes et économiques entre autres dans l’accompagnement offert par le service d’aménagement de la MRC aux propriétaires, aux producteurs agricoles, aux producteurs forestiers et aux municipalités lors de projets ayant un lien direct avec les petits cours d’eau ou les fossés. Les données seront également utiles pour les phases ultérieures du plan régional des milieux humides, hydriques et naturels (PRMHHN) actuellement en cours.

Par ailleurs, ce projet de recherche constitue la suite d’une série de développements effectués depuis 2017 visant à détecter rapidement et avec précision les petits cours d’eau et les milieux humides.

Pour toute information supplémentaire, il est possible de communiquer avec Carl Plante, aménagiste à la MRC de L’Érable, par courriel à cplante@erable.ca ou au 819 362-2333, poste 1264.

Source : MRC de L’Érable


Coûts supplémentaires engendrés par la pandémie : Aide de 1,5 M$ pour les MRC d'Arthabaska et de L'Érable

Le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement, monsieur Eric Lefebvre, unit sa voix à la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, madame Andrée Laforest, ainsi qu’au ministre responsable de la région du Centre-du-Québec, monsieur André Lamontagne, afin d’annoncer une aide financière de 1 539 467 $ répartie entre la MRC d’Arthabaska et celle de L’Érable.

Ce soutien, accordé aux MRC et aux organismes exerçant des compétences de MRC situés sur le territoire, vise à supporter les coûts supplémentaires occasionnés par la pandémie tout en permettant aux MRC de développer leurs infrastructures numériques et leurs outils technologiques.

« Depuis le début de cette pandémie, le gouvernement aide financièrement les municipalités sur le territoire d’Arthabaska-L’Érable et cette aide additionnelle sera évidemment des plus bénéfiques. Je continue de conserver une bonne communication avec les élus des deux MRC afin de gérer et de concrétiser divers dossiers et d’ainsi poursuivre le développement de ces dernières sur plusieurs fronts. Je profite de l’occasion pour remercier les mairesses, les maires et les élus des dix-sept municipalités présentes pour leur solidarité. Poursuivons notre travail ensemble », mentionne monsieur Eric Lefebvre.

Il faut rappeler qu’à l’automne 2020, pour pallier aux pertes de revenus et les dépenses occasionnées par la COVID-19, le gouvernement du Québec annonçait que 800 millions de dollars seraient versés aux municipalités locales avant le 31 mars 2021. Un montant additionnel avait alors été réservé pour les régions afin de pallier à d’autres éventualités occasionnées par la pandémie.

Ainsi, certains défis socioéconomiques se sont fait ressentir de manière importante dans les régions, notamment en raison des ressources technologiques parfois insuffisantes. Une aide supplémentaire de 80 millions de dollars a donc été accordée aux MRC dans leurs efforts visant à se doter d’outils permettant entre autres d’appuyer le maintien et la création d’emplois par le télétravail.

« Le milieu municipal a fait preuve de beaucoup de résilience depuis le début de cette pandémie et a été un allié dans notre lutte contre la propagation du virus. Aujourd’hui, je tiens d’abord à souligner les efforts déployés par tous les acteurs de ce milieu et surtout à les remercier pour leur dévouement constant. D’ailleurs, les MRC, comme les municipalités, ont su s’adapter à notre nouvelle réalité et offrir un service de qualité à leur collectivité, malgré l’accessibilité parfois difficile à des outils numériques. Elles sont des partenaires exemplaires et c’est pourquoi je suis fière que notre gouvernement soutienne à présent les MRC pour bonifier leurs ressources, tout en renforçant leur rôle de premier plan dans la vitalité économique des régions. C’est donc 80 millions de dollars qui serviront de tremplin technologique aux MRC de toutes les régions du Québec et qui permettront d’absorber certains coûts supplémentaires occasionnés par la COVID-19 », mentionne la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation.

« Je ne peux que me réjouir de cette bonne nouvelle. À titre de ministre responsable de la région, je suis conscient des défis auxquels font face les MRC depuis les derniers mois. Je reconnais donc que ce soutien financier aura certainement des répercussions positives sur la vitalité économique de la région, en plus de contribuer à améliorer la performance des services technologiques mis à la disposition de la population. Notre gouvernement est une fois de plus à l’écoute des régions! », conclut monsieur André Lamontagne.

Lien connexe

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site Web du MAMH :
https://www.mamh.gouv.qc.ca/ministere/coronavirus-covid-19/aide-financiere-aux-municipalites-dans-le-contexte-de-la-pandemie-de-la-covid-19/

Faits saillants

• Rappelons qu’une enveloppe de 2,3 milliards de dollars a été mise à la disposition des municipalités et des organismes de transport collectif pour pallier les pertes de revenus et les dépenses occasionnées par la COVID-19. Elle a été financée à parts égales par les gouvernements du Québec et du Canada en vertu de l’Accord sur la relance sécuritaire.

• De cette somme, 800 millions de dollars étaient destinés aux municipalités locales. Un premier versement de 550 millions de dollars a été effectué en décembre 2020. Le second et dernier versement de 250 millions de dollars a été effectué le 31 mars dernier, dans toutes les municipalités du Québec.

• Un montant additionnel de 80 millions de dollars aux MRC a été annoncé le 23 mars dernier afin d’aider les MRC à faire face aux impacts de la COVID-19 et leur permettre de se doter d’outils numériques adéquats pour continuer à donner des services de qualité à leurs citoyens.


Vaccination Covid-19 : déplacements gratuits pour les personnes à mobilité réduite et les 70 ans et plus

Le service du transport collectif de la MRC de L’Érable s’est vu attribuer une aide de 5000 $ et pourra ainsi offrir la gratuité aux personnes à mobilité réduite et à la clientèle de 70 ans et plus qui désirent se rendre à un rendez-vous de vaccination contre la Covid-19.

« Cette contribution, offerte par le député d’Arthabaska et whip en chef du gouvernement Eric Lefebvre, ainsi que du Secrétariat aux aînés, est reçue positivement par le conseil des maires. Bien qu’elle ne remplace pas l’absence d’un centre de vaccination dans L’Érable, elle pourra atténuer les impacts pour une partie de la population », a expliqué le préfet de la MRC de L’Érable et maire de Notre-Dame-de-Lourdes, monsieur Jocelyn Bédard.

« La vaccination contre la Covid-19 demeure une des actions prioritaires proposées par le gouvernement afin d’immuniser la population et nous tenons à favoriser son déploiement. C’est pour cette raison que la MRC de L’Érable s’est tournée vers le député d’Arthabaska pour le sensibiliser à la réalité de certaines personnes qui ont des besoins spécifiques en termes de déplacements et de moyens financiers », a poursuivi le préfet.

Le service du transport de la MRC verra à s’adapter selon l’évolution des points de vaccination qui seront ajoutés, s’il y a lieu. De plus, si les plages horaires de vaccination le permettent, les utilisateurs seront invités à former des groupes de trois personnes afin que les déplacements dédiés à la vaccination soient le plus efficace possible.

« La vaccination de plus en plus massive amène avec elle l’espoir d’un retour à une vie un peu plus normale. Nous travaillons constamment avec nos partenaires afin de vous offrir une meilleure qualité de vie. Cette fois-ci, nous serons toutes et tous gagnants en accélérant et en bonifiant le processus de vaccination sur le territoire de L’Érable et ce service de transport collectif est une première option offerte à la population. J’œuvre d’ailleurs conjointement avec l’équipe du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) afin que la vaccination s’étende au sein de pharmacies de la MRC de L’Érable, et ce, le plus rapidement possible », conclut monsieur Eric Lefebvre.

Il est possible de joindre le service du transport collectif et adapté de la MRC de L’Érable au 819 362-2333, postes 1250 ou 1244, ou par courriel à transportcollectif@erable.ca.


La MRC de L’Érable met de l’avant un programme de récupération des tubulures acéricoles

Dès le 1er avril 2021, les acériculteurs de la région de L’Érable seront en mesure de déposer leurs rebuts de tubulures à un site de dépôt centralisé à Plessisville.

La MRC de L’Érable, en collaboration avec l’entreprise A. Grégoire et Fils Ltée et les municipalités de L’Érable, propose dorénavant un point de dépôt pour collecter les tubulures dont les acériculteurs de la région de L’Érable souhaitent se départir. Ce programme a été développé, à la demande de plusieurs acériculteurs, pour faciliter la récupération et le recyclage des tubulures et leur offrir une deuxième vie à travers d’autres matériaux.

« Nous sommes présentement à déployer l’information à propos de l’existence de ce nouveau service. Nous sommes confiants que les acériculteurs contribuent à diminuer l’empreinte environnementale de leurs activités tout en respectant la Loi sur la qualité de l’environnement qui interdit tous types de dépôts de matières résiduelles dans l’environnement », a précisé Ézéchiel Simoneau, conseiller en développement durable à la MRC de L’Érable.

La MRC compte sur la sensibilité des producteurs à l’environnement pour qu’ils participent activement à ce programme. L’écocentre, situé au 990, route 265 Nord à Plessisville, est ouvert à des heures précises. L’horaire est disponible sur le site de la MRC de L’Érable à http://www.erable.ca/tubulure . Il est également possible de téléphoner au 819 621-7298 pour demander les heures d’ouverture.

Des coûts de dépôt de 28 $/mètre cube pour l’année 2021 seront facturés par l’entremise du compte de taxes municipales 2022, mais les producteurs acéricoles enregistrés au MAPAQ bénéficieront d’un crédit de taxes agricoles par la suite pour ces frais de dépôt.

Pour connaître sous quels critères les tubulures sont acceptées et s’informer des modalités pour avoir accès au point de dépôt, les détails sont précisés sur la même page Web, soit le  http://www.erable.ca/tubulure . Seuls les acériculteurs possédant une érablière sur le territoire de la MRC de L’Érable peuvent y avoir accès et doivent le prouver à l’aide de pièces d’identité.


Concours : «Finissants recherchés, reviens dans ta MRC!»

Pour une première édition, Impact Emploi de L’Érable souhaite s’adresser aux finissants des secteurs professionnel, collégial et universitaire par le biais du concours «Finissants recherchés, reviens dans ta MRC!».

L’objectif de ce concours est que les finissants renouent avec leur MRC (de L’Érable) et qu’ils y reviennent à la fin de leur formation pour y travailler.

Pour ce faire, Impact Emploi de L’Érable offre de les outiller gratuitement pour leur recherche d’emploi, tout en leur offrant la chance de gagner l’un des deux prix de 250 $ en produits, attraits et services locaux.

Pour participer au concours, il suffit d’être finissant au niveau professionnel, collégial ou universitaire, d’avoir une adresse sur le territoire de la MRC de L’Érable et de rencontrer un professionnel d’Impact Emploi de L’Érable pour sa recherche d’emploi d’ici le 12 mars.

Ainsi donc, Impact Emploi de L’Érable offrira, à tous les finissants éligibles au concours, de l’accompagnement dans leur recherche d’emploi, qu’ils aient besoin d’un curriculum vitae professionnel, d’une lettre de présentation ou encore d’aide pour se préparer pour une entrevue en groupe, en individuel ou encore en virtuel.

Les conseillers en emploi d’Impact Emploi de L’Érable seront là pour les guider et leur faire connaître les employeurs de notre belle région. De plus, grâce à la collaboration de Place aux jeunes Érable, les finissants pourront participer à des activités de réseautage, ce qui pourra optimiser leurs recherches afin d’intégrer le marché du travail dans leur domaine d’études.

Les rencontres individuelles avec les professionnels d’Impact Emploi de L’Érable se feront de façon virtuelle ou en présentiel.

Tous les finissants rencontrés courent la chance de gagner l’un des deux prix de 250 $, qui seront convertis en forfait de leur choix chez un ou plusieurs acteurs économiques préalablement identifiés par Impact Emploi de L’Érable. Il y a trois façons de participer : par courriel à accueil@impactemploi.ca, par téléphone 819 362-1233 ou par la page Facebook de l’organisme, avant le 10 mars.

La population est également invitée à identifier des finissants dans la section commentaire sous les publications en lien avec ce concours sur la page Facebook d’Impact Emploi de L’Érable. Si le finissant identifié accepte de rencontrer un professionnel du centre-conseil en emploi, la personne qui l’aura identifié court la chance de remporter un panier cadeau d’une valeur de 100 $ de produits de la région. Les tirages de tous les prix auront lieu en direct sur la page Facebook d’Impact Emploi de L’Érable le 19 mars à 14 h.

Impact Emploi de L’Érable est un centre-conseil en emploi qui a pour mission d’informer, soutenir, conseiller et encourager sa clientèle dans une démarche personnelle d’orientation, d’intégration ou de maintien en emploi. Pour toutes questions ou informations, contactez Impact Emploi de L’Érable au 819 362-1233.


La culture dans la région de L’Érable : j’en pense quoi ?

L’équipe de L’Érable tourisme et culture a entrepris il y a quelques mois déjà la révision de la politique culturelle de la MRC de L’Érable. L’une des dernières étapes du processus consiste en une consultation publique, visant à aller chercher le pouls des citoyens sur l’avenir culturel du territoire.

«À la MRC de L’Érable, nous croyons énormément en l’intelligence collective. Au cours des derniers mois, nous avons bonifié le contenu de cette politique culturelle grâce, entre autres, à la participation très précieuse de nos tables sectorielles et de notre comité consultatif composé de gens du milieu culturel. Maintenant, c’est la perspective du grand public que nous désirons connaître», a souligné Marie-Aube Laniel, directrice au tourisme et à la culture à la MRC de L’Érable.

Quelques pistes de réflexion serviront de base de discussions entre les organisateurs et les participants, par exemple : Comment assurer la vitalité culturelle de la MRC de L’Érable ? Quels projets seraient à développer sur le territoire ? À quelles activités culturelles participez-vous dans la région ?

C’est donc le mardi 2 février, de 19 h à 20 h 30, que la population est conviée à participer à cette consultation publique. Sur inscription, l’événement se déroulera via la plateforme Zoom. Les gens intéressés à s’exprimer sur l’avenir culturel dans L’Érable sont invités à confirmer leur participation d’ici au 29 janvier inclusivement en contactant Isabelle Hallé au 819 621-1333, poste 1284, ou par courriel à ihalle@erable.ca.

Une consultation remplie de discussions…et de musique!

En plus de prendre part activement au processus et de donner leur perspective citoyenne sur les enjeux culturels de la région, les participants assisteront également à une performance en direct du jeune auteur-compositeur-interprète de Plessisville, William Gravel! Ce dernier offrira des chansons inédites tirées de son premier album, dont le lancement est à venir.


Un vent de changement pour le service du transport collectif de L’Érable

La MRC de L’Érable a procédé, depuis la fin octobre, à plusieurs améliorations de son service de transport collectif. La MRC a aboli la réservation obligatoire pour les liaisons Plessisville-Victoriaville et Saint-Ferdinand-Plessisville en plus de modifier les parcours et l’horaire. Il s’agissait d’une demande exprimée depuis longtemps par les utilisateurs du service de transport.

« Notre équipe a travaillé fort dans les derniers mois pour mettre en place plusieurs nouveautés afin de répondre aux besoins de la clientèle. Depuis un mois, nous observons déjà une hausse d’achalandage dans nos autobus, et ce, malgré la fermeture d’écoles. Une entente récente avec un nouveau transporteur, Transdev, a également facilité la mise en place de ces nouveaux services », a expliqué la directrice générale de la MRC de L’Érable, Myrabelle Chicoine.

Plus d’obligation de réserver et d’être membre du service

Parmi les nouveautés, celle qui est reçue le plus positivement et qui a un impact considérable sur les habitudes des usagers consiste à permettre aux clients d’embarquer librement sans réserver sur la ligne Plessisville-Victoriaville. L’obligation de réserver reste toutefois en vigueur pour le transport adapté.

De plus, dans son souci de simplifier au maximum la vie des utilisateurs, il n’est plus nécessaire d’adhérer au service et d’avoir le statut de membre pour y avoir accès.

Nouvel horaire et simplification du mode de paiement

En bout de piste, le nouvel horaire inclut deux allers et retours supplémentaires sur la liaison Plessisville-Victoriaville. Ces ajouts occasionnent donc la publication d’un nouvel horaire pour les usagers lequel est disponible sur le site Internet de la MRC. Le service est désormais offert tous les samedis à raison de 52 semaines par année.

Le mode de paiement est également simplifié, avec l’introduction de billets journaliers, de laissezpasser mensuels et la possibilité de payer en argent, à condition d’avoir le montant exact au moment de monter à bord puisque les chauffeurs ne transigeront aucune monnaie avec les passagers. Des laissez-passer mensuels intra-MRC et hors MRC et des livrets de 10 billets journaliers sont à privilégier et sont vendus dans les mêmes points de vente, soit à la MRC, auprès des municipalités et au Cégep de Victoriaville.

Grille tarifaire 2021 et amélioration continue des services

Avec ces ajouts de services, une nouvelle grille tarifaire entrera en vigueur le 4 janvier 2020. « Le service est d’autant plus attrayant, mais surtout plus flexible. Une meilleure répartition de la tarification entre les déplacements intra-MRC et hors MRC a été établie et nous avons maintenu un tarif réduit pour la clientèle étudiante et les 65 ans et plus », explique le coordonnateur au transport de personnes, Simon Bégin. « Nous continuons d’améliorer nos services. Par exemple, dès janvier, il sera possible de visualiser les différents circuits et arrêts du réseau sur Google Maps et ainsi mieux planifier ses transports. De plus, des nouveaux panneaux d’arrêts seront installés dans les premiers mois de 2021 », a-t-il ajouté.

Parmi les changements, une diminution du coût s’appliquera entre autres pour le laissez-passer mensuel intra-MRC (le tarif régulier passe de 95 $ à 90 $ et le tarif réduit pour les aînés et étudiants passe de 75 $ à 70 $). Par contre, une hausse affectera les déplacements hors MRC (Plessisville vers Victoriaville, par exemple) passant de 95 $ à 98 $ pour le tarif régulier et de 75 $
à 77 $ pour les aînés et les étudiants. Quant aux utilisateurs occasionnels, pour réaliser la meilleure économie possible, ils sont invités à se procurer des livrets de 10 billets, donnant droit à un déplacement gratuit.

La grille tarifaire détaillée est disponible sur le site Internet du transport collectif à l’adresse suivante : http://www.erable.ca/transport

Une nouvelle image

De plus, d’ici quelques jours, les autobus arboreront une nouvelle image. Le nouveau logo (une conception de AàZ communications événements) est composé de tracés d’un point de départ vers un point d’arrivée, à la façon de la signalétique de beaucoup de trajets d’autobus ou de métros. Le tout représente à la fois des personnes et une feuille d’érable.

Source : MRC de L’Érable