En 2020, l’industrie de la construction a généré des investissements de 20,4 M$ sur le territoire de Princeville. Il s’agit de la troisième meilleure performance de l’histoire de la Ville. L’année record demeure 2019, alors que les retombées totalisaient un montant de 21,2 M$.

Record établi du côté résidentiel

L’analyse des résultats du secteur résidentiel démontre toutefois que Princeville a établi un nouveau record en 2020. En effet, on rapporte des investissements de 12,4 M$, uniquement pour ce secteur.

Il faut mentionner que 398 des 475 permis émis par le Service de l’urbanisme de Princeville, au cours de la dernière année, concernent des travaux de rénovation ou de construction du côté résidentiel. Au chapitre des nouvelles constructions, la Ville recense 61 unités d’habitation pour 2020. Ce nombre s’élevait à 53 en 2019, alors que la Ville concluait l’année avec 431 permis délivrés.

Un écart significatif pour le secteur industriel

En comparant les autres sphères d’activités, on constate que la différence la plus notable provient du secteur industriel. Celui-ci a généré des investissements de 1,35 M$ en 2020, comparativement à près de 5 M$ en 2019. Cet écart significatif s’explique en grande partie par la situation liée à la COVID-19. Plusieurs projets de développement ont été reportés ou ralentis en raison de cette crise, mais la Ville a bon espoir que ceux-ci se concrétisent en 2021.

Coup d’œil sur le mois de décembre 2020

Mentionnons que le Service de l’urbanisme a procédé à l’émission de 13 permis, en décembre 2020. Les investissements totaux s’élèvent à 738 528 $ pour cette période, notamment grâce à la construction de deux nouvelles unités d’habitation. En guise de comparaison, neuf permis étaient délivrés en décembre 2019. Les retombées de l’industrie de la construction atteignaient alors 520 760 $ et on comptait cinq unités d’habitation pour le dernier mois de l’année 2019.