Écoutez cet article

Lors de la séance ordinaire du 12 juillet dernier, les membres du conseil municipal de Princeville ont confirmé l’intention de la Ville de procéder prochainement au renouvellement de l’accréditation Municipalité amie des enfants. Ce programme d’accréditation vise à reconnaître les acquis et les intentions des municipalités quant à l’importance accordée à l’enfant dans l’élaboration de son offre de service par le biais de sa politique familiale municipale.

Le conseil a autorisé le représentant des dossiers liés à la famille, le conseiller municipal Serge Bizier, ainsi que le directeur général, Mario Juaire, et le directeur des communications, Sébastien Gingras, à signer toute la documentation requise pour le renouvellement de l’accréditation.

Dépôt de deux règlements

Après un avis de motion, le projet de règlement relatif aux infractions pénales générales et autres mesures applicables par la Sûreté du Québec et l’autorité compétente (G-01) a été déposé. Cette réglementation vise à uniformiser la réglementation de toutes les municipalités de la MRC de L’Érable relative au stationnement, à la circulation routière, à la paix, au bon ordre et à la sécurité publique. L’objectif est de permettre l’application d’une réglementation uniforme par la Sûreté du Québec sur l’ensemble du territoire de la MRC.

Également suite à un avis de motion, il y a eu le dépôt du Règlement modifiant le règlement no 2019-345 sur la gestion contractuelle et sur les mesures visant à assurer la transparence en matière de contrats municipaux. L’adoption du règlement aura lieu lors d’une séance à venir.

Travaux de pavage à venir sur la rue Pratte

Un contrat de gré à gré a été octroyé à Pavage Veilleux pour des travaux de pulvérisation et de pavage de la rue Pratte. Le contrat d’une valeur de 85 120,94 $, taxes en sus, sera financé à la hauteur de 25 000 $ par le Programme d’aide à la voirie locale. Précisons qu’un montant de 50 000 $ était déjà prévu au budget de la Ville et que la différence proviendra d’un transfert budgétaire.

Autres dossiers traités

Par résolution, les membres du conseil ont autorisé la modification du règlement d’emprunt no 2021-389 décrétant un emprunt et une dépense de 482 000 $ pour des travaux de nouvelles infrastructures pour le prolongement de la rue Jérémie-Pacaud phase 2. La dépense pour le projet global sera augmentée à 512 000 $, mais la différence sera puisée directement à même le fonds général de la Ville.

Déposé lors d’une séance antérieure, le Règlement no 2021-334 concernant la tarification des services de loisirs et de diverses locations a été adopté. La modification consiste à l’ajout des tarifs pour les cours de planche à roulette.

Au chapitre des ressources humaines, le conseil a confirmé l’embauche de Valérie Grenier au poste d’adjointe à la gestion documentaire.

Le conseil a confié à l’agronome Louise Genest le mandat pour réaliser une étude relative à la protection de la prise d’eau municipale. Le coût de l’étude est estimé à 7 000 $ et sera financé en bonne partie par une aide financière du gouvernement du Québec, et ce, dans le cadre du Programme pour une protection accrue des sources d’eau potable.

Les élus ont autorisé l’achat d’une pompe pour la station source, au coût de 18 230 $, taxes en sus, de la compagnie Danovar Inc.

La Ville fera l’acquisition d’une gratte à neige, au coût de 16 995$, plus les taxes applicables, auprès de l’entreprise Métal Pless.

En plus d’accorder une gratuité pour les terrains de balle du Parc Multisports pour le tournoi des Royals de L’Érable (7 et 8 août 2021), le conseil a confirmé l’octroi d’une aide financière de 12 500 $ à la Maison des jeunes La Fréquence. De plus, un montant de 1 500 $ a été confirmé pour la Maison Marie-Pagé.

Prochaine séance reportée au 16 août 2021

La séance ordinaire prévue initialement le lundi 9 août 2021 sera reportée au lundi 16 août. Cette séance aura lieu à 19 h 30, à l’hôtel de Ville, et le public pourra y assister. À noter que le nombre de place sera limité, dû à la distanciation prévue par les consignes de la santé publique.