La Ville de Princeville souhaite rendre son centre-ville plus dynamique et lance, à cette fin, la consultation publique Centre-ville 2020 authentiquement familial. D’ici le 28 octobre prochain, les citoyens sont invités à soumettre leurs idées et ils courront ainsi la chance de mériter un iPad mini 2 d’une valeur de 329 $.

La consultation publique est une initiative du Comité permanent de la famille, menée en collaboration avec l’Équipe Jeunes en Chantiers. La démarche s’inscrit dans le cadre du Plan d’action 2016-2018 de la Politique familiale municipale.

« Au moment d’élaborer le nouveau plan d’action de notre politique familiale municipale, de nombreuses idées ont émergé de la consultation Cap 6000. C’est à partir de ces idées que trois thèmes ont été retenus pour la consultation portant sur le centre-ville », a déclaré le maire de la Ville de Princeville, Gilles Fortier.

« En revoyant certains aspects de l’aménagement du centre-ville, nous pourrons le rendre plus accueillant et chaleureux. En misant sur l’animation, nous souhaitons rendre le secteur plus vivant et plus invitant pour notre population », a mentionné le conseiller municipal Serge Bizier. Il a ajouté que diverses activités et formations pourraient également rendre le centre-ville davantage dynamique et intéressant pour les citoyens.

« Les idées soumises peuvent viser à favoriser une vocation plus familiale du Centre Pierre-Prince. Les gens peuvent également nous faire part de leurs idées pour dynamiser l’arrondissement qui englobe le centre communautaire, la Bibliothèque Madeleine-Bélanger et le Parc linéaire des Bois-Francs ». a indiqué le conseiller municipal Danis Beauvillier.

Les citoyens peuvent remplir un questionnaire en ligne au www.princeville2020.ca. Il est aussi disponible dans plusieurs édifices publics de la Ville, soit à l’hôtel de ville, à la Bibliothèque Madeleine-Bélanger, au Centre Pierre-Prince et au Centre sportif Paul-de-la-Sablonnière.

« Nous invitons toute la population à participer à la consultation. Plus les citoyens soumettront des idées, plus le centre-ville de demain sera à leur image », a conclu Marie-Ève Ouellet, membre du Comité permanent de la famille.