Les membres du conseil municipal de la Ville de Princeville se réunissaient, le lundi 14 novembre dernier, dans le cadre d’une séance ordinaire. En plus de procéder à l’adoption du rapport du maire sur la situation financière de l’année 2015, les élus se sont prononcés sur plusieurs autres dossiers, dont le projet de règlement sur le plan d’urbanisme.

Pour faire suite à l’entrée en vigueur du Schéma d’aménagement et de développement durable de la MRC de L’Érable révisé, la Ville doit adopter tout règlement de concordance pour assurer la conformité des règlements d’urbanisme au schéma.

En plus d’adopter le projet de règlement sur le plan d’urbanisme (2017-315), les élus municipaux ont procédé à l’adoption des projets de règlements relatifs au zonage (2017-316), au lotissement (2017-317) et à la construction (2017-318). Ces dispositions visent à remplacer l’ancienne réglementation en la matière de l’ancienne Paroisse de Princeville et de l’ancienne Ville de Princeville ainsi que leurs amendements.

À noter que la Ville tiendra une séance de consultation publique sur ces projets de règlements et sur les conséquences de leur adoption, le 5 décembre 2016, conformément à la Loi.

Demandes de subvention déposées au PRRRL

La Ville a confirmé son intention de déposer des demandes de subvention dans le cadre du Programme réhabilitation du réseau routier local (PRRRL). Les coûts des travaux visant le rang 12 Ouest pourraient être couverts jusqu’à 75 % par le gouvernement du Québec via le volet Redressement des infrastructures routières locales.

Le gouvernement pourrait également couvrir jusqu’à 50 % des coûts engendrés par d’autres travaux effectués dans divers chemins ruraux de la municipalité, et ce par le biais du volet  Accélération des investissements sur le réseau routier local.

Puisque ces demandes sont toujours en processus d’élaboration, les détails entourant les coûts estimés des travaux et les sommes potentiellement éligibles aux subventions demeurent à confirmer.

Adjudication d’un emprunt par billet

Suite à l’appel d’offres public pour l’émission de billet, la soumission présentée par la Banque Royale du Canada a été jugée la plus avantageuse. La Ville a obtenu un taux d’intérêt de 2,29 %, pour cinq ans, concernant un emprunt de 411 000 $. Dans les faits, un montant de 173 300 $ consiste à un refinancement, alors que la somme de 237 700 $ représente du nouvel argent.

Nomination du maire suppléant

C’est également au cours de cette séance que le conseil a procédé à la nomination d’un maire suppléant. Monsieur Claude Côté assumera cette tâche pour la prochaine année. Il succède ainsi à Monsieur Laurier Chagnon qui avait été nommé à ce poste, en novembre 2015, pour une période d’un an.

Achat d’une surfaceuse extérieure

Afin d’assurer l’entretien de la patinoire extérieure et du sentier de patinage au Parc Multisports, la Ville procédera à l’achat d’une surfaceuse extérieure. La Ville déboursera un montant de 11 497,50 $, taxes incluses, pour cette surfaceuse vendue par l’entreprise Outillage D.L. inc. de Mont-Laurier.

Princeville en humour : les profits remis à deux organismes

Suite à la tenue de la 3e édition de Princeville en humour, les profits du spectacle sont redistribués, à parts égales, entre deux organismes. Ainsi, le Centre de la petite enfance La Petite Bande et le Club de patinage artistique de Princeville recevront chacun un montant de 750 $.

Autres points abordés

Le conseil a renouvelé le contrat de services pour l’utilisation des applications de gestion municipale d’ACCEO Solutions Inc. au montant de 31 710,70 $, taxes incluses.

Les élus ont autorisé le versement d’un montant d’aide financière de 10 000 $ au Centre régional aquatique de L’Érable, suite aux travaux de mise à niveau de 153 000 $ effectués plus tôt en 2016. Dans les faits, l’aide financière de la Ville de Princeville sera de 6 000 $, un fois un montant de 4 000 $ soustrait de la quote-part à verser à la MRC de L’Érable.

La Ville a accordé une aide financière de 100 $ au Mouvement Cursillo. Comme les années précédentes, la Ville a confirmé l’achat de deux billets, au coût de 50 $ chacun, pour l’activité-bénéfice du Centre de prévention suicide Arthabaska-Érable. Le conseil a également autorisé l’achat de deux billets, au coût de 20 $ chacun, pour le déjeuner Domrémy de Plessisville qui est prévu le 20 novembre prochain.