Le Princevillois Yvon Camirand a été désigné ambassadeur de L’Érable le 7 octobre dernier. Cet honneur, remis à une personne qui s’est démarquée de façon significative dans sa communauté et qui habite le territoire de L’Érable, lui a été décerné dans le cadre de la Journée internationale des personnes aînées. Homme d’action et de conviction, ses nombreuses implications dans les secteurs culturel et environnemental ont notamment contribué à faire de lui un ambassadeur de L’Érable.

« Yvon Camirand demeure une source d’inspiration pour tous les citoyens de L’Érable. Il représente exactement le sens que nous donnons au mot « ambassadeur », soit une personne qui démontre du leadership, de la créativité et qui forme d’autres ambassadeurs à sa suite », a relevé le préfet de la MRC de L’Érable, Sylvain Labrecque.

photo-yvon-camirand

Yvon Camirand en compagnie de la présidente de la Table de concertation pour les personnes aînées de L’Érable, Jacqueline Pettigrew, et du préfet de la MRC de L’Érable, Sylvain Labrecque. (Crédit Photo : Carol Isabel – TC Média)

Au printemps, la MRC et la Table de concertation pour les personnes aînées de L’Érable avaient lancé un appel public pour identifier un ambassadeur ou une ambassadrice parmi les aînés du territoire. « Nous avons reçu 10 candidatures, toutes plus intéressantes les unes que les autres. Les municipalités de L’Érable regorgent de gens impliqués, motivés et désireux de développer leur communauté. Ça nous rend fiers d’habiter ce territoire », a ajouté Jacqueline Pettigrew, présidente de la Table.

La diversité de l’œuvre de Monsieur Camirand est pour le moins vaste et impressionnante. Son engagement dans le développement durable avec le projet « Un arbre, une vie » représente toute une avancée sociale, environnementale et entrepreneurial, dont les retombées vont bien au-delà des frontières de la région de L’Érable où le projet a pris naissance en 1992. « Un arbre, une vie » était, en 2013, déployé dans plus de 300 établissements scolaires à travers le Québec.

Des implications et expériences diversifiées

Cela, c’est sans compter l’implication de Yvon Camirand au sein de nombreuses organisations, telles la Société Saint-Jean-Baptiste du Centre-du-Québec, la Fondation de l’Hôtel-Dieu-d’Arthabaska, les Chevaliers de Colomb, la cellule de mentorat d’affaires de L’Érable, la Société d’horticulture de Princeville, Culture Centre-du-Québec, le Conseil régional de l’environne-ment du Centre-du-Québec, etc. Le Princevillois a fait carrière à la fois dans le monde de l’éducation comme enseignant et directeur ainsi qu’en entreprise privée. La Ville de Princeville, qui avait soumis sa candidature, a d’ailleurs clairement indiqué que Monsieur Camirand a démontré à d’innombrables reprises le dynamisme, la créativité, la détermination et le savoir-faire des gens de L’Érable.

Yvon Camirand, l’homme qui cultive le développement durable

Une plaque conçue de bois d’érable du territoire surplombée du logo L’Érable Terre de créativité coulé en bronze lui a été remise conjointement par la présidente de la Table de concertation pour les personnes aînées de L’Érable, Jacqueline Pettigrew, et le préfet de la MRC de L’Érable, Sylvain Labrecque. On peut y lire : « Yvon Camirand, l’homme qui cultive le développement durable. Notre créativité émane d’ambassadeurs comme vous qui nous inspirent tant par leur leadership, leur ténacité que par le fruit de leurs réalisations. »

Le prix ambassadeur de L’Érable est issu du positionnement L’Érable – Terre de créativité et de la stratégie ON VISE DANS LE 1000. Par le passé, la MRC de L’Érable avait décerné le titre « ambassadeur de L’Érable » à Serge Barthell (2013) et Donald Langlois (2012).