Le directeur du Service de sécurité incendie de la Ville de Princeville, Christian Chartier, a dressé le bilan de l’année 2015. « Le nombre d’interventions effectuées par notre service est en baisse à Princeville. En 2015, nous sommes intervenus à  70 reprises sur notre territoire, comparativement à 82 pour l’année précédente », a-t-il expliqué.

Toutefois, il y a eu une hausse du nombre d’interventions à l’extérieur de Princeville. En 2015, les pompiers de Princeville ont mené 33 interventions visant à prêter main-forte aux casernes avoisinantes. Il y a eu deux interventions sur le territoire de la MRC de L’Érable et 31 dans la MRC d’Arthabaska. De ce nombre, on compte 13 interventions à Saint-Norbert-d’Arthabaska et quatre à Sainte-Hélène-de-Chester. En 2014, le Service de sécurité incendie de Princeville avait répondu à 22 appels pour le territoire d’Arthabaska.

Le nombre d’appels pour les services de premiers répondants est également en baisse en 2015. « Nous avons réalisé 256 interventions, soit 14 de moins qu’en 2014 », a mentionné M. Chartier.

En ce qui concerne les pertes matérielles, elles ont considérablement diminué sur le territoire de Princeville. Alors que les pertes matérielles s’élevaient à un peu plus de 1,7 million de dollars en 2014, elles totalisent 864 500 $ pour l’année 2015. « Deux incendies se sont soldés par une perte totale en 2015. C’est peu comparativement à 2014 où nous comptions sept pertes
totales », a ajouté M. Chartier.

Ainsi, le nombre d’interventions du Service de sécurité incendie de Princeville s’élève à 359 pour l’année 2015, comparativement à 364 pour l’année 2014.

Il vaut mieux prévenir qu’intervenir

Pour l’année en cours, le Service de sécurité incendie de Princeville entend miser encore sur la prévention incendie et sur la vigilance des citoyens. « Le but est toujours de sauver des vies et de réduire le plus possible le nombre d’interventions et, bien entendu, les pertes matérielles », a conclu M. Chartier.