La Société d’histoire de Princeville a dévoilé récemment les trois bâtiments ancestraux qui s’ajoutent au circuit patrimonial de Princeville. L’église St-Eusèbe, la Maison Louis Napoléon Boisclair et la Maison Pierre Richard ont droit chacune à une plaque commémorative afin de souligner leur histoire et célébrer la mémoire de leurs occupants.

Le projet est rendu possible grâce au soutien de plusieurs partenaires. La Ville collabore à la fabrication des piédestaux requis tandis que la Société Saint-Jean-Baptiste Centre-du-Québec produit les plaques commémoratives. Pour sa part, la Société d’histoire effectue les recherches sur chaque bâtiment et rédige les textes.

circuit-patrimonial-2015

À gauche, Christian Chartier et Richard Pellerin, respectivement vice-président et président de la Société
d’histoire de Princeville. À droite, Daniel Tanguay et Martine Prince, propriétaires de la maison Louis-Napoléon Boisclair.

« D’ici 2018, notre circuit patrimonial comptera 15 bâtiments ancestraux de Princeville », a rappelé l’instigateur du projet, Christian Chartier, qui occupe la vice-présidence de la Société d’histoire de Princeville. L’organisme est convaincu que ce projet saura susciter l’intérêt des amateurs d’histoire et de patrimoine des quatre coins du Québec. « Le circuit fera même découvrir à la population locale et de la région de L’Érable un pan de l’histoire de Princeville », a conclu M. Chartier.

Pour en savoir plus

[icon type=”icon-acrobat”] Église St-Eusèbe

[icon type=”icon-acrobat”] Maison Louis-Napoléon Boisclair

[icon type=”icon-acrobat”] Maison Pierre Richard