Dans le but de favoriser la réussite scolaire des élèves dans le contexte de la pandémie, le gouvernement du Québec ajoute trois journées de formation et de planification au calendrier scolaire pour l’année scolaire 2020-2021. Le ministre de l’Éducation, M. Jean-François Roberge, en a fait l’annonce aujourd’hui.

Cette modification apportée au Régime pédagogique de l’éducation préscolaire, de l’enseignement primaire et de l’enseignement secondaire permettra plus particulièrement de consacrer trois journées d’enrichissement professionnel aux équipes-écoles. Il s’agit d’une occasion pour le personnel scolaire de se perfectionner en ce qui concerne les nouveaux modes d’enseignement, d’acquérir de nouvelles compétences en lien avec les outils technopédagogiques et l’enseignement à distance, de favoriser le partage des bonnes pratiques et de mieux planifier les mois à venir dans un contexte où les services éducatifs à distance font partie intégrante du paysage pédagogique actuel. Cette nouvelle mesure permettra également aux équipes de peaufiner l’encadrement offert à chacun des élèves tout au long de l’année.

Nous avons pleine confiance dans l’expertise et le jugement des équipes-écoles, qui sauront assurément tirer le meilleur de ces journées de formation. Les centres de services scolaires et les écoles auront toute la flexibilité nécessaire pour planifier ces journées au moment de leur choix dans l’horaire et en fonction de leurs réalités respectives.

Afin d’éviter de pénaliser les parents, le service de garde, pour ces trois jours, sera offert gratuitement à tous les enfants d’âge préscolaire et primaire qui y sont habituellement inscrits.

Ces trois journées devront obligatoirement :

  • se dérouler entre le 29 octobre 2020 et la fin de l’année scolaire 2020-2021;
  • ne pas se dérouler à raison de plus d’une journée par mois.

Rappelons que l’état de situation de la propagation du virus de la COVID a récemment amené le gouvernement du Québec à prendre des mesures supplémentaires afin de préciser les conditions d’enseignement devant être appliquées en contexte scolaire. Entre autres, l’année scolaire est divisée en deux étapes plutôt que trois et le réseau scolaire doit recourir à l’enseignement à distance, ce qui constitue un défi de taille pour lequel davantage de préparation et d’accompagnement sont nécessaires.

Citation :

« Depuis le début de la pandémie, les membres du personnel scolaire ont fait preuve d’un grand professionnalisme afin d’offrir un encadrement pédagogique de qualité et sécuritaire à tous les élèves du Québec. Dans ce contexte inhabituel, je tiens à souligner leurs efforts soutenus ainsi que leur grande autonomie professionnelle. Grâce à ces trois journées de formation et de planification supplémentaires, le personnel scolaire pourra bénéficier d’une formation continue, ce qui favorisera la réussite scolaire de tous les élèves. »

Jean-François Roberge, ministre de l’Éducation