La Ville de Princeville est heureuse de remettre une aide financière de 25 000 $ à la Boulangerie Lemieux. L’aide est accordée dans le cadre de sa Politique d’aide au développement économique qui vise à appuyer des entreprises déjà existantes qui souhaitent se relocaliser ailleurs sur le territoire de Princeville.

Ce sont les membres du conseil municipal qui analyseront toutes les demandes reçues dans le cadre de cette politique. « Les élus prioriseront les projets qui assurent une plus-value de la qualité de vie des citoyens et qui accroissent la richesse foncière sur le territoire de notre Ville », a déclaré le maire Gilles Fortier. Celui-ci a souligné que le projet de la Boulangerie Lemieux répond à ces critères et qu’il permet même à l’entreprise d’améliorer son positionnement concurrentiel.

 Gilles Fortier, maire de la Ville de Princeville, Philippe Desharnais, propriétaire de la Boulangerie Lemieux, et Laurier Chagnon, conseiller municipal et président de Développement Économique Princeville.

L’aide accordée ne peut excéder les coûts réels de la relocalisation, et ce jusqu’à un maximum de 25 000 $ par projet. L’entreprise qui bénéficie de cette aide financière peut notamment compenser ses frais de déménagement et de réinstallation des équipements et du mobilier ou encore les frais de réimpression de la papeterie rendue nécessaire avec la relocalisation.

Les honoraires et frais pour les services professionnels associés à l’aménagement des nouveaux locaux et à la conception des enseignes sont admissibles. L’aide financière peut aussi couvrir les honoraires et les frais relatifs à la préparation de plans et devis pour la construction du bâtiment devant accueillir l’entreprise relocalisée.

À noter que les coûts d’acquisitions d’un immeuble, les coûts de construction d’un bâtiment et les coûts d’aménagements d’un terrain ne sont pas des dépenses admissibles à une aide financière.